Actualité

Sclérose en plaques
Agir pour redonner espoir

18 avril 2017

Annick Daviau, du Centre du rasoir; Nadine Maheux, « championne des dons » amassés pour la cause; le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil, le président d’honneur Pierre Rhéaume, Robin Tanguay, du Centre du rasoir; et la directrice de SEPSHA Jacynthe Daigle invitent la population maskoutaine à faire preuve de générosité lors des activités proposées en avril et en mai.

La sclérose en plaque s (SP) est une terrible maladie qui touche le cerveau et la moelle épinière des gens qui en sont affligés. Juste sur le territoire couvrant Saint-Hyacinthe et Acton Vale, on estime à plus de 300 le nombre de personnes touchées par la SP.

L’organisme Sclérose en plaques Saint-Hyacinthe-Acton (SEPSHA) et le président d’honneur Pierre Rhéaume vous invitent à donner généreusement lors de la campagne de financement 2017. Pour une 18e année, vous êtes invités à participer aux Kilomètres de l’eSPoir, une activité festive et familiale qui a permis d’amasser 23 000 $ en 2016. On vous propose de former une équipe et de marcher pour améliorer la qualité de vie des personnes touchées par la SP. Cette année, SEPSHA espère accueillir 15 équipes et s’est donné un objectif de 25 000 $ en dons. « Venez marcher pour faire avancer la cause », a invité le maire Claude Corbeil. Cette activité est prévue le dimanche 23 avril à partir du Centre communautaire Douville (5065, rue Gouin), dès 10 h.

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION

Du 11 au 13 mai, SEPSHA sera présent à Acton Vale, Saint-Pie et Saint-Hyacinthe pour sa campagne annuelle de sensibilisation. L’exercice a un double but : informer la population quant à la réalité de la sclérose en plaques ains i que sur les services qu’offre concrètement l’organisme, mais aussi vendre des bouquets de fleurs, juste avant la fête des Mères, le dimanche 14 mai! Les prix débutent à 5 $, et montent jusqu’à 140 $ pour un bouquet de 120 œillets. Ces bouquets sont d’ailleurs déjà disponibles en prévente auprès de l’organisme.

SOUPER-BÉNÉFICE LE 31 MAI

Pour clore la campagne de financement 2017, un souper-bénéfice est organisé par le couple Annick Daviau et Robin Tanguay, propriétaire du Centre du rasoir des Galeries St-Hyacinthe : la population est invitée à la Rôtisserie St-Hubert de Saint-Hyacinthe le mercredi 31 mai, où elle pourra manger un repas tout en faisant un don au profit de SEPSHA. Le coût du billet de 25 $ inclut un montant de 10 $ qui sera déduit de la facture de restaurant. Notez que, pour l’occasion, le menu complet sera disponible. Mme Daviau précise que des prix de présence seront tirés lors de cette soirée, dont un crédit voyage d’une valeur de 2 000 $.

Il est possible de vous procurer des billets au Centre du rasoir des Galeries ou en composant le 450 250-0523. Un maximum de 140 personnes sont atten-dues pour ce souper, organisé pour la seconde fois pour la cause de la sclérose en plaques. L’organisme SEPSHA est très impliqué dans la communauté maskoutaine et valoise, offrant divers services aux personnes souffrant de SP, incluant l’aquaforme adaptée, l’art thérapie, le yoga, le support personnel et familial, des dîners ressources et la défense des droits des personnes atteintes.

Aux commandes de l’organisme depuis 15 ans, Jacynthe Daigle rappelle que les dons permettent d’améliorer la qualité de vie de centaines de personnes, mais aussi de pousser la recherche, pour un jour trouver une cure à la sclérose en plaques. Chaque don ajoute un peu d’espoir à la cause.

Initiatives et réalisations maskoutaines

18 avril 2017

Alexis Jolin, de l’école Sainte-Rosalie et Maisan Jos, de l’école Assomption posent en compagnie de la porte-parole Leticia Jimenez, ex-finaliste de La Voix junior.

Primaire en spectacle couronne ses lauréats 2017

La grande finale de la sixième édition du concours artistique Primaire en spectacle s’est déroulée le 7 avril à l’auditorium de la polyvalente Hyacinthe-Delorme de Saint-Hyacinthe.

Cette compétition amicale mettait aux prises les meilleurs numéros des finales locales présentées au cours des dernières semaines dans les 18 é coles participantes au sein de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Au terme d’une soirée haute en couleur, le jury a retenu tout particulièrement cinq numéros.

La première place a été décernée à Alexis Jolin, de l’école Sainte-Rosalie, pour son numéro de batterie d’une étonnante maîtrise. Colin Brunette, de l’école Henri-Bachand de Saint-Liboire, a soulevé la foule avec un numéro de danse de rue, bon pour la seconde position. Bonne troisième, la délicate Maée Galarneau, de l’école Roméo-Forbes, a rendu un texte théâtral d’une grande justesse et avec beaucoup d’éloquence.

Le prix Coup de cœur du jury a pour sa part été attribué à une troupe de danse de l’école Douville. Enfin, la grande révélation de cette finale aura été la talentueuse chanteuse Maisan Jos, de l’école Assomption. Elle a obtenu son laissez-passer pour les demi-finales du Petit Festival de la chanson de Granby, un concours d’interprétation qui permet aux jeunes de 6 à 13 ans de se familiariser avec la scène.