27 août 2019
Le monde immobilier
Vous achetez une propriété avec piscine? Soyez vigilant!
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Saviez-vous que lors d’une inspection pré-achat de propriété, la piscine n’est pas évaluée? Cependant, le mauvais état de celle-ci pourrait vous coûter cher! De plus, depuis 2010, la Loi sur la sécurité des piscines résidentielles oblige les nouveaux propriétaires à respecter des normes concernant les clôtures et les verrous, notamment. Voici donc quelques points à vérifier avant d’acheter.

L’inspection
Particulièrement lorsqu’il s’agit d’une piscine creusée, il est souhaitable de faire inspecter l’état de celle-ci et de sa tuyauterie par un expert en piscines. Cela pourrait vous éviter tout un combat pour vice caché!

La clôture
Vérifiez les normes municipales concernant les piscines, car certaines villes ont une réglementation plus sévère que celle du Québec (pour les matériaux admissibles et la distance entre la clôture et la piscine, par exemple). En résumé, la loi provinciale réglemente :

• La hauteur de la clôture (au moins 1,2 m);
• L’espacement entre les barreaux (au plus 10 cm);
• L’emplacement du loquet (côté piscine).

La porte, le verrou et l’échelle
La porte doit se refermer et se verrouiller d’elle-même. Toutefois, les piscines hors terre d’au moins 1,2 m ou démontables d’au moins 1,4 m sont dispensées de clôture. Par contre, elles doivent être équipées d’une échelle que l’on retire après chaque baignade ou munie d’une portière de sécurité qui se verrouille automatiquement.

Finalement, si vous vous apercevez qu’une installation de piscine n’est pas conforme, cela peut devenir un argument pour négocier le prix de la propriété à la baisse.

image