15 octobre 2019
Nuit des sans-abri
Une vigile de solidarité le 18 octobre
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le comité organisateur de la Nuit des sans-abri de Saint-Hyacinthe souhaite faire tomber les préjugés le 18 octobre.

Les membres du comité organisateur de la Nuit des sans-abri de Saint-Hyacinthe convient la population maskoutaine à passer une nuit à l’extérieur en signe de solidarité envers les sans-abri et les personnes qui vivent des conditions de précarité, de pauvreté et d’exclusion sociale.

La vigile de solidarité est un événement grand public et gratuit qui a pour thème « Personne n’est à l’abri ». La Nuit des sans-abri, qui se déroulera le vendredi 18 octobre de 17 h à 6 h au parc Casimir-Dessaulles, permet à tous de se réunir, de réfléchir, de partager et de mieux comprendre les causes qui peuvent mener à l’itinérance.

En plus d’être confrontés à la dure réalité du quotidien de trop nombreuses personnes en situation d’itinérance ou à risque ou ayant vécu une situation d’exclusion, les organisateurs de la Nuit des sans-abri espèrent un engagement collectif pour enrayer cette réalité et aussi pour déconstruire les préjugés.

« La programmation proposée par les membres du comité est axée sur diverses formes d’art ainsi que sur la diffusion de capsules d’information et d’improvisation pour faire cesser la discrimination et pour que les citoyens deviennent des acteurs positifs de changement », a mentionné Natacha Laplante, membre du comité et coanimatrice de la vigile.

Le dévoilement de la programmation pendant la campagne électorale fédérale a aussi permis aux membres du comité organisateur d’interpeller les candidats locaux pour qu’ils s’engagent de manière concrète à lutter pour l’élimination de l’itinérance. Les membres du comité organisateur offrent d’ailleurs une tribune aux candidats de Saint-Hyacinthe-Bagot à compter de 18 h 15 le 18 octobre pour que les participants puissent entendre leur réponse à la question formulée par le comité.

« Pour éliminer l’itinérance, la lutte à la pauvreté devrait être la priorité absolue de la personne qui sera élue le 21 octobre. Les membres du comité organisateur croient qu’il y a urgence de s’attaquer à cette problématique en augmentant le revenu direct des contribuables, de soutenir les initiatives citoyennes quant au logement abordable et social, de réformer l’assurance-emploi pour que ce programme soit bonifié, et surtout accessible, de réformer la fiscalité pour augmenter les impôts des plus riches et des grandes entreprises et d’investir massivement dans les programmes sociaux », a précisé Réjean Sauvé, responsable du comité et coanimateur de la vigile.

Les Maskoutains sont attendus en grand nombre dès 17 h au parc Casimir-Dessaulles pour un souper méchoui suivi de plusieurs prestations musicales, de capsules d’improvisation et de prises de parole tout au long de la soirée. La Nuit des sans-abri se conclura par le déjeuner des braves à 5 h le lendemain matin.

image