23 mars 2021
Regroupement
Une résidence pour religieuses et laïcs verra le jour dans le boisé
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Les communautés religieuses maskoutaines des Sœurs de la Présentation de Marie et des Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe quitteront prochainement leur maison respective, en raison du nombre de sœurs qui diminue et pour alléger leurs charges devenues, maintenant, trop imposantes.

Sœur Clémence Moreau, supérieure provinciale des Sœurs de la Présentation de Marie, et Sœur Diane Beaudoin, supérieure générale des Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe, ont annoncé la semaine dernière qu’elles envisageaient d’intégrer une nouvelle résidence, qui sera établie sur l’actuel terrain des Sœurs de la Présentation de Marie.

« Après avoir regardé les diverses possibilités d’implantation, le Groupe Lokia nous a proposé d’acquérir une partie de notre terrain donnant sur la rue Larivée afin d’y réaliser son projet. Cela nous est apparu très intéressant, car c’est là que nous avons pris racine. Nous ne pouvons être insensibles à ce que nous avons vécu comme Maskoutaines. Ce projet, nous le souhaitons ardemment et désirons le voir se réaliser ici à Saint-Hyacinthe », a témoigné Sœur Moreau.

Cette résidence privée pour aînés (RPA) offrira une unité de soins spécialisée et accueillera également plus d’une centaine de résidants laïcs maskoutains. Elle sera érigée et détenue par le Groupe Lokia, dont l’approche, la prise en compte des valeurs des communautés religieuses et les soins qu’il offre, sont largement reconnus et estimés à travers le Québec.

Le projet pourrait voir le jour dans plus ou moins 24 mois, suivant les autorisations réglementaires à venir de la Ville de Saint-Hyacinthe et le déroulement complet du processus.

À proximité de l’actuelle maison mère, la future résidence construite avec grande minutie architecturale sera abritée derrière un vaste couvert forestier. Cette nouvelle demeure, spécialisée en soins, permettra aux deux communautés de réaliser un vœu qui leur est cher, celui de demeurer à Saint-Hyacinthe.

La communauté des Sœurs de la Présentation de Marie du Québec compte actuellement 135 sœurs et 100 sœurs ont plus de 80 ans. Leur nombre diminue et leur santé se fragilise. La communauté des Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe compte quant à elle 29 religieuses.

« Nous sommes à Saint-Hyacinthe depuis 1840. Nos premières sœurs sont venues de Montréal pour prendre possession de l’Hôtel-Dieu, construit par Messire Edouard Crevier, curé, et fonder les Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe. Nous avons toujours été très impliquées dans la vie de cette ville par nos œuvres : l’Hôtel-Dieu, l’Hôpital Saint-Charles, aujourd’hui Honoré-Mercier, et par plusieurs projets de soutien pour les démunis, dont le Centre de Bénévolat. D’où, notre désir sincère de demeurer ici avec nos sœurs religieuses plus âgées », a mentionné Sœur Beaudoin.

image