7 septembre 2021
Capsule parents
Une rentrée scolaire sans pareille
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Après plusieurs mois d’incertitudes et d’ajustements, nous voilà au début d’une toute nouvelle année scolaire presque normale. Le contexte éprouvant pourrait être une source d’anxiété pour les jeunes qui devront reprendre les classes de façon normale, retrouver leurs amis, retrouver une routine ou encore s’adapter à une toute nouvelle routine qui leur est encore inconnue.

L’anxiété est un état psychologique d’appréhension qui peut être représenté par des malaises physiques, en vue de réagir à un danger réel ou imaginaire. L’anxiété peut être représentée par des changements de l’humeur, la présence de réactions émotives excessives, des douleurs physiques comme des maux de tête ou de ventre, des modifications de l’appétit ou du sommeil.

Ce trait de personnalité causé par l’anxiété peut principalement faire surface lors d’événements majeurs et importants en raison de la génétique ou en lien avec des exigences trop élevées, par exemple.

Qui dit école dit défi, compétition et le désir de réussite. Pour sa part, l’anxiété de performance est souvent représentée par un besoin de se comparer entre collègues, de ne pas se sentir à la hauteur et de s’imaginer les scénarios les plus catastrophiques. En d’autres mots, le jeune qui vit de l’anxiété de performance est constamment en préparation mentale pour répondre à des besoins et des attentes qui sont beaucoup plus élevés que la normale. Les symptômes sont très similaires à l’anxiété générale, à l’exception des sentiments d’être inefficace, d’une perception constante de ne pas être assez bien et d’un perfectionnisme outre mesure.

Voici quelques suggestions afin d’accompagner les jeunes vivant des symptômes liés à l’anxiété :

• Être disponible et à l’écoute;

• Ne pas dramatiser ni minimiser les effets ressentis;

• Dresser des listes à propos de choses positives, comme les réussites antérieures;

• Aider le jeune à s’exprimer, offrir un temps de discussion et des explications sur ce qu’il ou elle ressent;

• Être un modèle, relativiser la situation et soutenir le jeune dans la routine;

• Ne pas surprotéger ou encourager le jeune à éviter la situation angoissante;

• Suggérer des exercices de relaxation, de médiation ou de massage.

À tout moment, il est essentiel de se rappeler que l’anxiété passe par des pensées incontrôlables, que c’est imprévisible et souvent avec une impression de menace pour la personne qui la vit. En cas de doute, il est fortement conseillé de consulter un professionnel dans les milieux scolaires ou dans l’établissement de centre de services de santé et de services sociaux de la région.

En ce qui a trait à la prévention des dépendances, il est important de se rappeler que la consommation ou les comportements dépendants apparaissent lorsqu’une personne est en état émotionnel instable ou qu’elle ressent un inconfort. La dépendance devient alors réconfortante et soutenante. Voilà pourquoi, chez Satellite, on souhaite aborder cette rentrée particulière avec vous.

L’équipe de Satellite désire souhaiter un bon retour à tous les élèves et aux parents de la région de la MRC des Maskoutains ainsi qu’à tous les enseignants et professionnels de soutien.

L’équipe de Satellite, organisme en prévention des dépendances

450 888-2572

image