1 septembre 2020
Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe
Une rentrée à temps plein pour tous!
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Les cours d’école maskoutaines ont retrouvé leurs élèves lundi, lors d’une rentrée automnale bien particulière en ces temps de pandémie. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après une année marquée par la pandémie de la COVID-19 et des ajustements sans précédent dans le milieu scolaire, la cloche a sonné lundi pour lancer une toute nouvelle année scolaire. Celle-ci sera assurément encore une fois pleine de défis, mais tout a été mis en place pour offrir une rentrée agréable aux élèves et un milieu propice à l’apprentissage et à la réussite.

Cet été, l’équipe du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSSH) s’est mobilisée pour planifier cette rentrée, d’abord pour mettre en place les mesures sanitaires annoncées par la santé publique, mais surtout pour s’assurer que tous les élèves, y compris ceux du deuxième cycle du secondaire, puissent être de retour à temps plein à l’école.

« Le ministère de l’Éducation a ouvert la porte à un retour à temps partiel pour les élèves de la quatrième et de la cinquième année du secondaire, mais ici, nous avons décidé de faire du retour en classe à temps plein pour tous notre priorité, indique Caroline Dupré, directrice générale du CSSSH. Nous estimons que pour le bien de nos jeunes, il est essentiel qu’ils puissent tous être de retour à l’école à temps complet. Nous avons donc réfléchi à des solutions alternatives et créatives pour y arriver, même si celles-ci peuvent engendrer des coûts supplémentaires. »

Évidemment, des ajustements sont tout de même nécessaires et les élèves ne doivent pas s’attendre à retrouver des établissements identiques à ce qu’ils ont connu avant la pandémie. Des mesures d’hygiène strictes seront bien sûr mises en place, mais des ajustements au niveau des groupes, des horaires et des cours optionnels au secondaire ont aussi été inévitables.

« Nous nous sommes toutefois assurés que tous les élèves du secondaire, peu importe leur situation, puissent suivre tous les cours requis pour poursuivre leur cheminement scolaire, et ce, dans l’école de leur choix, ajoute Mme Dupré. Encore une fois, le bien-être des élèves est l’élément principal qui a orienté toutes nos décisions. Nous avons très hâte de tous les accueillir dans nos différents établissements. »

Ajout d’espace au primaire et au secondaire

Afin de répondre aux besoins d’une clientèle grandissante, les projets visant à permettre au CSSSH d’accueillir un plus grand nombre d’élèves se multiplient. En plus de l’agrandissement de plusieurs écoles, deux chantiers majeurs sont présentement en œuvre, soit la construction d’une toute nouvelle école primaire et le réaménagement d’une aile du Séminaire de Saint-Hyacinthe pour les élèves du secondaire. Dans le cadre de ces projets, chaque détail est pensé pour offrir aux élèves des milieux de vie et d’apprentissage stimulants et propices à la réussite.

Le projet de construction de la nouvelle école primaire au Domaine sur le Vert sera particulièrement novateur puisqu’il s’agira de la première école au Québec répondant aux critères de la certification WELL qui place la santé, le bien-être et la qualité de vie des occupants au cœur de la conception du bâtiment.

« Il s’agit d’une certification qui valide la qualité des espaces, notamment en ce qui a trait à la qualité de l’air, de l’eau, de l’éclairage et des fonctionnalités de l’immeuble, pour s’assurer qu’il soit respectueux des usagers », précise Jean-François Soumis, directeur du Service des ressources matérielles du CSSSH. Cette école primaire se démarquera notamment par sa fenestration abondante. « C’est un projet qui veut faire en sorte qu’on laisse entrer la nature à l’intérieur, explique Mme Dupré. Ce sera une école très lumineuse, très fenestrée, dans laquelle les enfants auront l’impression d’être dehors, même lorsqu’ils sont à l’intérieur. » Cette nouvelle école pourra accueillir ses quelque 500 élèves lors de la rentrée scolaire 2022-2023.

Les élèves du secondaire auront également accès à de nouveaux locaux lors de la rentrée 2022, alors qu’un vaste projet est en cours au Séminaire de Saint-Hyacinthe afin d’agrandir l’école secondaire Casavant. Ces locaux ont une valeur historique inestimable et ce projet majeur, en plus de permettre au CSSSH de répondre aux besoins de toute sa clientèle, perpétuera une longue tradition d’éducation dans cet immeuble d’intérêt patrimonial. La subvention de plus de 35 M$ obtenue par le CSSSH pour l’ajout d’espace au secondaire permettra également d’ajouter quatre classes et de nouveaux plateaux sportifs à l’école secondaire Fadette.

Au terme de ces projets, environ 900 élèves de plus pourront être accueillis dans les écoles secondaires du CSSSH.

image