8 janvier 2020
Habitation Saint-Hyacinthe
Une rénovation lumineuse à Saint-Bernard
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Richard Flibotte, président de la CSSH, Maryse Gélinas, directrice de l’école aux Quatre-Vents, Francine Morin, mairesse de Saint-Bernard-de-Michaudville, et Caroline Dupré, directrice générale de la CSSH, au moment de présenter le résultat des travaux réalisés à l’immeuble Saint-Bernard. Photothèque | Le Courrier ©

L’immeuble Saint-Bernard de l’école aux Quatre-Vents a retrouvé un air de jeunesse grâce à la réfection complète qui a été opérée au courant de la dernière année. La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH) a présenté en novembre la « métamorphose » du bâtiment qui date de 1965.

Ce projet d’un peu plus de 2 M$ comprenait notamment le remplacement de l’enveloppe extérieure, ce qui inclut l’isolation, la fenestration et le revêtement, la rénovation complète des salles de toilette et de la salle du personnel, l’ajout d’espace de rangement et le remplacement des planchers.

Bref, l’école s’est « refait toute une beauté », a décrit le président de la CSSH, Richard Flibotte, lors de son allocution dans la pièce centrale, qui laisse entrer davantage de lumière naturelle depuis la réalisation des travaux. Les deux accès du bâtiment, à l’avant et à l’arrière, ont en effet été réaménagés pour créer des entrées vitrées, mais isolées du reste de la pièce centrale. Auparavant, les portes donnaient directement sur l’extérieur, laissant ainsi entrer le froid le temps que tous les élèves puissent passer le seuil. L’immeuble compte d’ailleurs deux classes de préscolaire 5 ans, une bibliothèque et une salle multifonctionnelle.

Enfin, la conversion du système de chauffage du mazout à la géothermie représente aussi une amélioration importante à la fois pour l’empreinte environnementale du bâtiment et la qualité de l’air, a ajouté M. Flibotte. La géothermie a aussi l’avantage de pouvoir tempérer les locaux par temps plus chaud. « C’est une petite bâtisse qui n’a rien à envier aux autres », a affirmé le président de la CSSH en vantant l’aspect visuel de l’école et son caractère écoresponsable.

image