23 février 2021
Saint-Pie
Un toit de plus de 1 M$ au-dessus de la patinoire
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

La patinoire extérieure de Saint-Pie aura un toit afin de la protéger des aléas de la météo et ainsi augmenter son utilisation. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Mario St-Pierre, maire de Saint-Pie, et Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, posent sur la patinoire qui recevra un nouveau toit. Photo gracieuseté

Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, a annoncé un investissement de plus d’un million de dollars pour la construction d’un toit rigide au-dessus de la patinoire multifonctionnelle de Saint-Pie. Cette annonce est possible grâce à une aide financière du gouvernement qui provient de l’Entente bilatérale intégrée conclue entre le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada.

Grâce à cette construction d’envergure, les citoyens de la ville de Saint-Pie pourront pratiquer leurs loisirs sur la glace extérieure beau temps, mauvais temps. Avec les nombreux jeunes qui résident dans cette ville, la députée se réjouit de cette action concrète qui saura en combler plusieurs.

« Les bienfaits de l’activité physique sont aujourd’hui avérés : réduction du risque de maladies cardiovasculaires, meilleur contrôle du poids; amélioration de la santé mentale et de l’estime de soi, renforcement des capacités d’apprentissage et j’en passe. Savoir que des centaines de jeunes et familles pourront bénéficier de cette patinoire multifonctionnelle m’enchante. Je suis convaincue que cette nouvelle construction fera rayonner la ville de Saint-Pie partout au Québec », a souligné la députée Soucy, qui est aussi vice-présidente de l’Assemblée nationale.

« Nous tenons à adresser nos plus sincères remerciements à Chantal Soucy, notre députée de l’Assemblée nationale du Québec. Cette subvention fera assurément le plus grand bonheur des plus jeunes et des plus âgés été comme hiver », a pour sa part indiqué Mario St-Pierre, maire de Saint-Pie.

Le Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté d’une enveloppe de 294 millions de dollars (enveloppe fédérale-provinciale), vise à financer la construction, l’aménagement, la mise aux normes ou la rénovation d’installations sportives et récréatives.

image