24 août 2021
Un nouveau défi pour François Brouillard
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Avant d’être à la tête de la Société d’agriculture, François Brouillard a passé 23 ans chez Agropur à titre de conseiller coopératif et de coordonnateur. Photothèque | Le Courrier ©

Après 7 ans au poste de directeur général de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, François Brouillard annonce qu’il léguera son titre à un prochain candidat pour se diriger vers un autre projet à la fin de 2022.

« J’ai décidé de prendre un peu plus de temps pour moi et pour m’occuper d’un gros projet qui sera annoncé au printemps 2022. Je continuerai de supporter l’équipe, mais à titre de conseiller à la direction générale », indique François Brouillard. Le projet en question serait un projet immobilier qui se situerait à l’extérieur du site de l’Expo. Au moment d’écrire ces lignes, rien n’était encore concret.

Ses réalisations

François Brouillard a réalisé plusieurs projets à travers son mandat, en commençant par l’organisation de la première édition du Suprême Laitier dès le début de sa nomination, en 2014, puis par l’inauguration de pavillons modernes, notamment le Pavillon Soleno et le Pavillon La Coop. Il a aussi organisé le Gala Excellence Agricole Montérégie-Est, Plaisirs Relâche, le Salon de l’agriculture et le Gala Cérès. Sa plus récente réalisation a été la création de GoXpo Créateurs d’événements pour l’organisation de l’ensemble des activités présentées annuellement par la Société d’agriculture.

M. Brouillard s’est bien évidemment beaucoup investi dans les événements annuels, l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe et l’Expo-Champs. À travers son mandat, plusieurs nouveautés ont été ajoutées à l’Expo agricole, notamment la pouponnière, le carrefour des saveurs et différents spectacles. « Je suis vraiment fier du travail accompli et surtout du travail d’équipe. Nous avons une belle équipe de 16 personnes compétentes et spécialisées dans tous les domaines », mentionne-t-il.

Une année éprouvante

La pandémie a engendré des problèmes dans le domaine de l’événementiel. « Nous devions organiser des événements tout en étant à l’affût des annonces gouvernementales. Nous avons dû innover rapidement pour l’année 2020 et rendre les trois grands événements possibles et accessibles de la maison », explique-t-il.

L’Expo agricole de Saint-Hyacinthe, l’Expo-Champs et la Vitrine agricole ont été réalisés de manière virtuelle. « Ça a été une course contre la montre! Nous n’avions que trois mois pour concevoir l’Expo agricole. Ça a été très épuisant pour l’équipe, mais nous avons réussi », souligne-t-il.

Le rendez-vous virtuel, qui a présenté des contenus éducatifs destinés à un public de tous âges, a attiré 17 000 internautes.

Par ailleurs, le CISSS de la Montérégie-Est occupe le Pavillon La Coop depuis la pandémie. « Les locataires appelaient un par un pour annuler leur location. Nous devions donc trouver un moyen de louer l’espace vacant. Nous avions un bon contact au Ministère pour installer une clinique de dépistage et de vaccination de la COVID-19. C’est un beau partenariat et ils sont de bons clients », soutient M. Brouillard.

Eliane Tremblay-Moreau

image