5 mars 2019
Incendie au centre-ville
Un lourd bilan
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le bilan de l’incendie majeur qui a dévasté la Place Frontenac le mercredi 27 février est maintenant connu. Au total, une quarantaine de logements ont été détruits, faisant 64 sinistrés. Cinq commerces ont aussi été touchés, dont les restaurants L’Escabèche, Dame Tartine, Super Sushi et Ô Saint-Patrick. Les pertes n’ont pas été chiffrées, mais l’immeuble construit en 1903 valait à lui seul 1,8 M$.

Les autorités municipales ont fait le point au lendemain du sinistre, alors que les pelles mécaniques poursuivaient leur travail de démolition à l’arrière du Marché public, qui a été épargné.

D’entrée de jeu, le maire Claude Corbeil a tenu à partager sa solidarité avec les sinistrés.

« Je tiens à exprimer toute ma solidarité avec les sinistrés qui ont, pour la plupart, tout perdu, mais également envers les personnes qui se retrouvent sans emploi ce matin. Nous sommes très sensibles à cette réalité et allons les accompagner pendant cette période difficile. Rares sont les incendies de cette ampleur dans notre ville, mais visiblement, nous étions prêts et je tiens à souligner le haut niveau de préparation et de professionnalisme ainsi que le courage et la détermination de nos équipes sur le terrain », a témoigné M. Corbeil.

Plus de 172 pompiers, dont 130 au plus fort de l’intervention sur le site, ont bravé les conditions météorologiques glaciales et la fumée pendant de très longues heures, a résumé la Ville dans un communiqué. Si l’incendie s’est déclaré vers 15 h mercredi dernier, ce n’est qu’à 1 h 29 au petit matin qu’il a finalement été maîtrisé. Pour y parvenir, l’entraide de 14 municipalités avoisinantes, dont six camions-échelles provenant d’aussi loin que Granby et Drummondville, aura été nécessaire.

La Croix-Rouge

Les 64 sinistrés de la Place Frontenac ont été rapidement pris en charge par la Croix-Rouge, pour les premières 72 heures. « Déjà, un grand vent de solidarité plane sur la ville, a poursuivi le maire. Nous recevons de nombreux appels de gens qui veulent aider. Votre générosité fait honneur à notre communauté tricotée serrée. Nous allons évidemment continuer à accompagner les sinistrés, les locataires et les commerçants du centre-ville qui ont tout perdu. »

Les citoyens qui veulent aider sont invités à se présenter à l’un des quatre points de service de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe pour émettre un don, en argent ou par chèque à l’ordre de la Ville de Saint-Hyacinthe – fonds d’aide aux sinistrés. Un comité a été mis en place pour gérer ce fonds spécial dans le meilleur intérêt de tous les sinistrés. Il est composé de représentants de la Ville de Saint-Hyacinthe, du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe et du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est.

 

image