11 mai 2021
Tourisme d’affaires : hommage à nos ambassadeurs
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Sur la photo, de gauche à droite, Michel Douville, directeur général du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe; Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole; François Brouillard, directeur général d’Espace Saint-Hyacinthe; et Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe et Ambassadeur de l’année 2020. Photo Patrick Roger

La 2e édition de l’activité reconnaissance annuelle du Cercle des ambassadeurs de Saint-Hyacinthe s’est tenue de façon virtuelle et a regroupé une quarantaine de représentants des milieux économique et politique maskoutains.

L’événement visait à permettre à ses membres de connaître les nouveautés de l’offre de services de la région en matière de tourisme d’affaires, mais aussi de présenter les résultats de la dernière année.

Les partenaires du Cercle, soit Saint-Hyacinthe Technopole, le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et Espace Saint-Hyacinthe, ont souligné l’apport des ambassadeurs dont le travail, pour attirer ici des événements d’affaires, a permis de générer le plus de retombées économiques pour la période comprise entre mai 2019 et avril 2020.

C’est le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, qui a été nommé comme « Ambassadeur de l’année 2020 ». Les efforts de prospection de ce dernier ont permis la tenue à Saint-Hyacinthe, en mars 2020, d’un important événement de la Fédération canadienne des municipalités.

Les nuitées dans nos établissements hôteliers et les dépenses directes des visiteurs liées à cette activité ont généré des retombées estimées à plus de 156 000 $.

D’autres ambassadeurs ont aussi été primés pour avoir été à l’origine de la tenue d’événements d’envergure. Il s’agit de Jocelyn Demers, chef du Service de sécurité incendie, pour le congrès de l’Association des techniciens en prévention incendie du Québec (septembre 2019); de Louis Bilodeau, directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, pour le congrès de l’Association des directeurs généraux des municipalités du Québec (juin 2019); et de Marcel Tremblay, président de la section Richelieu-Yamaska de l’Association des cadres retraités de l’éducation du Québec, pour le Congrès national de cette organisation (juin 2019).

Des solutions pour des événements virtuels à Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe Technopole a profité de la tenue de cette activité pour présenter les services proposés localement pour l’organisation de rencontres ou d’événements virtuels ou hybrides.

Les présentations aux ambassadeurs ont d’ailleurs été faites en direct des studios de captation aménagés récemment à cet effet par le Centre de congrès et Espace Saint-Hyacinthe.

Ces services ont été développés pour permettre aux entreprises et associations d’ici et d’ailleurs de poursuivre leurs activités tout en respectant les mesures sanitaires en place. Considérant l’évolution des besoins de l’industrie, ces services anticipent également les besoins futurs des organisateurs de congrès et d’événements d’affaires.

« Le Cercle des ambassadeurs a déjà fait la démonstration qu’il est un élément clé de notre stratégie locale de promotion du tourisme d’affaires. Ce secteur d’activité vit des moments difficiles actuellement, mais nous sommes convaincus que, grâce à la qualité de nos installations d’accueil de congrès, qui n’ont que peu d’égaux au Québec, et à la mobilisation des membres du Cercle, Saint-Hyacinthe est bien positionnée pour profiter de la reprise à venir. Nous pourrons ainsi réaffirmer notre statut de plus importante destination en tourisme d’affaires en région au Québec », a soutenu Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole.

Tous les détails sur le Cercle des ambassadeurs de Saint-Hyacinthe et la façon d’y déposer sa candidature sont disponibles sur Internet à l’adresse www.ambassadeursst-hyacinthe.com.

image