27 août 2019
STgenetics Canada s’implante
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Sur la photo, de gauche à droite, Patrice Simard, directeur du marketing des produits laitiers pour STgenetics; Natalia Rodrigues, directrice de STgenetics Canada; et Juan Moreno, fondateur et président-directeur général de STgenetics. Photothèque | Le Courrier ©

La filiale canadienne de STgenetics, une entreprise américaine spécialisée dans la production de semences animales à l’échelle mondiale, a inauguré dernièrement ses nouveaux locaux situés dans la municipalitéde Sainte-Marie-Madeleine.

« Notre entreprise emploie aujourd’hui plus de 200 personnes au Canada. Que ce soit dans le secteur porcin avec Fast Genetics en Saskatchewan, dans le laboratoire de sexage en Alberta ou dans notre centre de collecte à Listowel, en Ontario », indique Natalia Rodrigues, directrice de STgenetics Canada.

L’entreprise offre plusieurs services destinés à la reproduction du bétail comme la vente de semences sexées, la production d’embryons et la réalisation de tests génomiques.

L’utilisation de semence sexée permet de décider à l’avance dans une probabilité de 90 % le sexe du veau qui va naître. Ironie du sort, le bureau canadien de STgenetics est presque voisin de la station de Sainte-Madeleine du Centre d’insémination artificielledu Québec (CIAQ) qui œuvre dansle même secteur. « Nous avons lemême objectif que nos concurrents,c’est-à-dire servir les agriculteurspour les aider à avoir un troupeauplus performant », mentionne lorsde l’inauguration Juan Moreno,fondateur et président-directeur généralde STgenetics.

Les installations canadiennes de STgenetics situées sur la rue Millette représentent un investissement de plus de 250 000 $. « L’agrandissement du siège social canadien démontre la volonté de STgenetics de développer des relations durables avec les producteurs laitiers canadiens, les associations d’éleveurs,les agences gouvernementales et les groupes de recherche locaux », souligne Mme Rodrigues, qui supervise une équipe d’une dizaine d’employés. Créé en 2004 par Juan Moreno, STgenetics compte aujourd’hui 1285 employés répartis en Amérique latine, aux États-Unis et en Europe. L’entreprise est basée dans la municipalité de Navasota au Texas.

image