6 juillet 2021
SQ : opération sensibilisation face à la violence conjugale
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Les policiers de la Sûreté du Québec ont remis des dépliants sur la violence conjugale à des milliers d’automobilistes de la région le 22 juin. Photo gracieuseté

Le mardi 22 juin, l’ensemble des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) du Centre de services MRC de Saint-Hyacinthe a participé à une activité régionale en matière de sensibilisation à la violence conjugale.

Les policiers étaient positionnés en grand nombre à différents endroits stratégiques du territoire afin d’avoir un impact au niveau de la visibilité et aussi dans le but d’interpeller les automobilistes et les citoyens pour leur remettre un document d’information de l’organisme SOS violence conjugale.

La journée a débuté par une opération au centre-ville de Saint-Hyacinthe. Par la suite, trois opérations simultanées ont eu lieu sur le territoire des trois postes des MRC de Rouville (Marieville), d’Acton (Acton Vale) et des Maskoutains (Saint-Barnabé-Sud). Finalement, une dernière opération a été effectuée en fin de journée vers 16 h dans la municipalité de Saint-Pie.

Cette opération a permis de procéder à la remise d’environ 4000 dépliants. Plusieurs citoyens ont d’ailleurs exprimé leur appréciation face à cette initiative.

Soulignons l’implication de différents partenaires qui étaient présents avec les policiers sur les lieux d’interpellation, notamment des intervenant(e)s de SOS violence conjugale, de l’organisme local La Clé sur la porte et de la Maison Simonne-Monet-Chartrand.

Ces opérations de sensibilisation permettent à la population de constater l’engagement et le soutien des policiers envers les victimes de violence conjugale ainsi que d’obtenir des informations sur les ressources disponibles. Ces actions concrètes peuvent aussi parfois être l’élément déclencheur incitant une personne à demander de l’aide pour sortir d’une relation toxique. Le personnel de SOS violence conjugale a d’ailleurs pu rapidement constater les retombées de cette journée puisque l’organisme a reçu des appels de personnes en situation de vulnérabilité qui ont mentionné avoir reçu leur dépliant au cours de la journée.

image