5 novembre 2019
Capsule parents
Ses choix, mon soutien, son avenir
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Cette année, avec le thème de la Semaine de l’orientation « Ses choix, mon soutien, son avenir », les parents et adultes significatifs de la vie des enfants, adolescents et jeunes adultes sont invités à éclairer l’horizon de leurs jeunes avec un soutien positif dans leurs parcours scolaires et professionnels.

Que c’est enrichissant de voir son enfant, son adolescent ou son jeune adulte découvrir sa personnalité, ses valeurs et ses intérêts à travers ses expériences et son cheminement. Cependant, cette étape de vie comme parent nécessite de l’ouverture, de la patience, de la compréhension et de l’accompagnement de votre part. Soyez conscient que votre jeune a des craintes dans ce processus. Il peut avoir peur de se tromper, de ne pas réussir, de décevoir son entourage ou de ne pas arriver à prendre une décision. Osez le questionner et l’écouter, c’est le meilleur moyen de l’accompagner dans ses réflexions.

Leurs motivations

Même s’ils ne l’expriment pas ouvertement ou avec des idées claires, vos jeunes aspirent à un avenir positif. Ils souhaitent tous s’accomplir dans une profession qu’ils aiment et qui leur ressemble. Ils veulent vivre confortablement en évitant un fardeau financier. L’équilibre entre le travail, la vie personnelle, les loisirs et la famille est aussi une autre aspiration.

Accompagner son jeune

N’hésitez pas à vous remettre en question sur la manière d’accompagner votre jeune. Est-ce que vous tentez d’influencer son choix vers un parcours qui vous ressemble ou un que vous auriez souhaité vivre? Ou au contraire, vous le laissez aller sans trop vous impliquer? Comme parent, il est légitime que vous ayez également des craintes et des inquiétudes face à l’avenir de votre enfant.

Peut-être trouvez-vous que ses choix sont irréalistes ou ne conviennent pas à sa personnalité? Sans le décourager, amenez votre jeune à poursuivre son exploration et à ouvrir ses horizons face à d’autres choix de carrière. Il se peut aussi qu’il n’ait aucun projet ou idée. Guidez-le vers des expériences où il sera amené à découvrir ses intérêts, ses talents et sa personnalité. Finalement, faites-lui confiance, il doit faire ses propres choix.

L’orientation au quotidien

C’est en valorisant et en reflétant les comportements et idées de votre enfant au quotidien que vous pouvez l’accompagner dans son orientation. Il est important d’écouter son point de vue sans jugement. De plus, c’est humain qu’il change d’idée régulièrement, l’essentiel est qu’il poursuive son exploration avec intérêt et votre support.

Soyez un motivateur positif :

– dédramatisez la situation si l’anxiété est trop forte;

– rassurez votre enfant qu’il peut changer d’idée;

– encouragez-le à identifier des plans B et C;

– allez aux portes ouvertes des institutions scolaires avec votre jeune;

– soyez enthousiaste à l’idée qu’il participe à une activité « élève d’un jour »;

– faites-le rencontrer des professionnels de différents domaines dans votre réseau de contacts et discutez ensemble de son intérêt ou non-intérêt pour ces domaines.

Par ailleurs, même si votre jeune a commencé un programme d’étude et qu’il n’y trouve pas sa place, rien n’est irréversible. Les professionnels scolaires seront là pour vous conseiller.

Les conseillers d’orientation

À la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, il y a des conseillers d’orientation (c.o.) dans chaque école secondaire, à l’éducation des adultes, en formation professionnelle et même aux Services d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement – SARCA (pour ceux qui ne sont inscrits dans aucune école).

Les c.o. sont des professionnels de la relation d’aide accompagnant les individus dans leur cheminement vers une voie scolaire/professionnelle adaptée à leurs intérêts, leurs compétences, leurs aspirations et leurs valeurs.

Les conseillers d’orientation sont membres d’un ordre professionnel et sont obligés de respecter le secret de tout renseignement de nature confidentielle. Ils restent toutefois présents pour les parents qui souhaitent obtenir du soutien et de l’accompagnement.

Texte inspiré du document de présentation de la semaine de l’orientation de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec.

Audrey Gatineau, cisep
SARCA – Centre de formation des Maskoutains

Les capsules-parents sont sous la responsabilité de la Table de concertation Jeunesse. Cependant, le contenu des articles n’engage que l’organisme qui en est l’auteur.

image