7 juillet 2020
Saint-Hyacinthe Technopole agrandit son parc immobilier
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Sur la photo, de gauche à droite, André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, Raphael Hubert et Geneviève Brousseau-Provencher, cofondateurs de l’entreprise Jus Dose. Photo Patrick Roger

Saint-Hyacinthe Technopole a fait l’acquisition d’un nouveau bâtiment dans le parc industriel Olivier-Chalifoux. L’organisme devient ainsi l’unique propriétaire du 6195, boulevard Choquette, à la suite d’une transaction d’une valeur de près de 2 millions de dollars qui a été réalisée il y a quelques mois grâce à un support financier de la Caisse Desjardins de la région de Saint-Hyacinthe.

D’une superficie de quelque 12 000 pieds carrés, le bâtiment est aménagé de façon à recevoir des activités de transformation alimentaire. Il était la propriété de l’entreprise Saveurs Balatti, qui y réalisait ses activités de production jusqu’à tout récemment. Il est situé sur un lot adjacent au complexe Édouard-Brochu, un immeuble multilocatif qui est la propriété de Saint-Hyacinthe Technopole et qui accueille déjà une dizaine de PME en croissance.

« Cette nouvelle acquisition vient accroître le potentiel d’expansion de notre complexe Édouard-Brochu puisqu’il rend possibles les scénarios d’agrandissement de celui-ci. La réalisation de tels travaux était jusqu’à maintenant complexe puisqu’elle n’aurait pas permis de maintenir les espaces nécessaires à la circulation et aux manœuvres des véhicules de transport lourd qui desservent nos entreprises locataires. L’ajout d’un lot adjacent permettra d’éventuels réaménagements en ce sens », explique le directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, André Barnabé.

Investissement de Jus Dose

Les nouveaux espaces ainsi ajoutés au parc immobilier de Saint-Hyacinthe Technopole accueillent déjà un nouveau locataire. C’est l’entreprise Jus Dose qui occupe désormais la totalité du bâtiment.

Cette jeune PME a donc triplé la superficie de ses installations maskoutaines, qui atteint maintenant près de 20 000 pieds carrés, puisqu’elle maintiendra également ses activités dans les installations du pavillon Édouard-Brochu qu’elle occupe depuis 2015.

L’expansion de Jus Dose dans cette nouvelle unité de production a nécessité des investissements importants, notamment pour l’acquisition d’équipements. Elle vient d’ailleurs de compléter une ronde de financement de 6,5 M$ qui lui a permis de s’adjoindre de nouveaux partenaires financiers dont Desjardins Capital, HDG, Investissement Québec et Développement économique Canada pour les régions du Québec et Financement agricole Canada.

Depuis son implantation à Saint-Hyacinthe en 2015, l’entreprise est passée d’une dizaine d’employés à plus d’une quarantaine. Elle transforme chaque semaine quelque 35 tonnes de fruits et de légumes en jus pressés à froid biologiques et en smoothies.

« Nous sommes très fiers que ce nouveau bâtiment que nous venons d’acquérir accueille déjà une jeune société prometteuse comme Jus Dose. Nous le sommes d’autant plus que cela démontre la capacité de Saint-Hyacinthe Technopole et du milieu maskoutain à appuyer les entreprises d’ici et leurs dirigeants dans leurs plans de croissance », a conclu M. Barnabé.

image