16 mars 2021
Robert Hébert : décès d’un homme dévoué pour les siens
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Robert Hébert. Photothèque | Le Courrier ©

C’est avec regret que la Ville de Saint-Hyacinthe a annoncé, la semaine dernière, le décès du dernier maire de la défunte municipalité de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe, Robert Hébert.

Il est décédé le 5 mars à l’âge de 83 ans, au terme d’une vie politique et professionnelle bien remplie. Il a été élu successivement par ses concitoyens de 1977 à 2002. À la suite des dernières fusions municipales de l’an 2000, il a siégé comme conseiller au sein du conseil provisoire de la nouvelle entité.

Comme maire, il a obtenu des octrois des paliers de gouvernements supérieurs, et ce, dans le but de réaliser le réseau d’aqueduc à un coût raisonnable pour ses citoyens. Lors de ses mandats comme élu, il a siégé à de nombreux comités et a été membre du conseil d’administration de la Régie intermunicipale de gestion des déchets de la région maskoutaine. Il visitait aussi régulièrement les pensionnaires de l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe pour leur tenir compagnie.

Il a pris sa retraite qu’à l’âge vénérable de 73 ans à la suite d’une longue carrière de plus de cinquante ans comme inséminateur.

Robert Hébert a donc largement contribué au développement de sa paroisse et de sa communauté. La Ville de Saint-Hyacinthe lui en est reconnaissante et tient à offrir ses sincères condoléances à toute sa famille.

Le drapeau des armoiries flottant au mât de l’hôtel de ville de Saint-Hyacinthe avait été mis en berne jusqu’au samedi 13 mars, journée des funérailles. Il laisse entre autres dans le deuil son épouse Madeleine, ses quatre enfants, six petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants.

image