28 janvier 2020
Cannabis
Qu’est-ce que le syndrome d’hyperémèse cannabinoïde?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Avec la légalisation du cannabis et sa valorisation à des fins médicales, plusieurs pourraient croire que cette substance est inoffensive. Or, il faut savoir qu’elle présente plusieurs effets secondaires néfastes. Entre autres, une réaction peu connue à sa consommation régulière est le syndrome d’hyperémèse cannabinoïde (SHC).

Ce syndrome se manifeste spontanément, principalement chez les jeunes adultes qui fument quatre fois par semaine ou plus depuis un certain temps. Il crée des épisodes de fortes douleurs abdominales accompagnées de nausées et de vomissements. Rien ne semble apaiser ces symptômes périodiques, sauf s’immerger dans une eau très chaude.

Mis au jour au début des années 2000, le SHC est encore méconnu du milieu médical et son diagnostic prend généralement plusieurs années à être posé. Pendant ce temps, les patients atteints ont souvent tendance à augmenter leur consommation de cannabis pour tenter de se soulager, ce qui amplifie plutôt leurs maux. À l’heure actuelle, cesser complètement l’usage de cette drogue est le seul remède efficace existant.

Vous avez une dépendance vis-à-vis de cette substance et désirez vous en libérer? Sachez que son sevrage ne comporte aucun danger pour la santé. Il peut ainsi s’effectuer sans assistance médicale; cela dit, vos chances de réussir sont décuplées lorsque vous entreprenez des démarches avec un professionnel de la santé. Comme la désintoxication pourrait vous occasionner temporairement de l’anxiété, de l’irritabilité, des sueurs, des troubles du sommeil ou des problèmes digestifs, discutez avec votre médecin ou votre pharmacien des moyens de faciliter cette transition.

image