28 juillet 2018
Quels sont vos recours lorsque vos voisins sont bruyants?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Selon le Code civil du Québec, tous les locataires ont le droit de jouir paisiblement de leur logement. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas! Si vos voisins sont souvent bruyants et que cela vous irrite, sachez que vous avez plusieurs recours contre eux. À terme, vous pourriez même obtenir une diminution de loyer!

La première chose à faire lorsqu’un voisin vous dérange est de lui demander gentiment de « baisser le volume ». Au besoin, rappelez-lui que tous les locataires doivent éviter de faire du bruit excessif, et ce, quelle que soit l’heure. C’est la loi!

Si le problème persiste, signalez-le au propriétaire : il est tenu d’assurer à ses locataires la tranquillité de leur logement. De plus, l’intervention du locateur suffit généralement à faire cesser le vacarme.

Le propriétaire refuse de collaborer? Envoyez-lui une mise en demeure et fixez-lui un délai pour agir. Idéalement, faites-la parvenir par courrier recommandé : vous aurez alors une preuve de réception.

Régie du logement

Si toutes ces démarches n’ont pas porté fruit, vous pouvez demander à la Régie du logement de résilier votre bail, de diminuer votre loyer ou de vous accorder des dommages-intérêts. Vous devrez démontrer lors d’une audience que vous subissez un préjudice et que les bruits vous empêchent de jouir pleinement de votre logement.

Sachez par ailleurs que le locateur peut lui aussi demander à la Régie du logement de résilier le bail du locataire fautif s’il refuse de tenir compte de ses avertissements.

Quoi qu’il en soit, rappelez-vous qu’il est toujours préférable de régler le problème à l’amiable. Faites preuve d’ouverture et de diplomatie!

image