2 juin 2020
Pensez à offrir les cartes-cadeaux de LePanier.ca
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Alors que la plupart des commerces de Saint-Hyacinthe étaient fermés, en raison de la COVID-19, une plateforme en ligne était lancée il y a trois semaines afin de venir en aide directement aux commerçants par le biais de de la vente de cartes-cadeaux.

C’est ainsi que LePanier.ca espère devenir le carrefour des cartes-cadeaux des détaillants et restaurateurs du grand Saint-Hyacinthe. Les commerçants intéressés au projet peuvent d’ailleurs toujours s’inscrire sur le site.

« Cela fait près de 10 ans que je possédais le nom de domaine lepanier.ca, dans le but de monter un projet de commerce électronique, explique Stephen Carroll, président de SV2 Marketing. Lorsque tout a fermé en mars, dont les Galeries St-Hyacinthe, j’ai eu une discussion avec leur directeur, André Brochu, et l’idée de permettre aux gens d’encourager leurs commerçants en leur achetant des cartes-cadeaux a émergé. »

Le concept, très simple, permet aux personnes intéressées de se procurer une carte-cadeau d’un détaillant ou d’un restaurateur de Saint-Hyacinthe inscrit sur lepanier.ca, ce montant étant immédiatement versé au commerçant, sans frais ni commission additionnelle. « Nous faisons cela gratuitement de A à Z. En fait, c’est comme si nous avions créé un microsite pour chaque commerçant participant. Les ventes de cartes-cadeaux s’en vont directement dans le compte affaires du participant, un geste qui les aide financièrement immédiatement. Le client, lui, pourra en profiter plus tard, lors des diverses réouvertures », ajoute M. Carroll.

Pour l’instant, 37 marchands et restaurateurs participent à ce projet. Il est également possible de se procurer une carte-cadeau des Galeries St-Hyacinthe ou du Centre-ville de Saint-Hyacinthe.

« Même une fois les commerces rouverts, le projet se poursuivra sûrement, car c’est une belle manière de se procurer des cartes-cadeaux sans se déplacer. Nous espérons vraiment que d’autres commerçants souhaitent s’inscrire sur notre site pour augmenter notre offre », lance M. Carroll dans un ultime appel à la solidarité.

image