28 janvier 2020
Parent d’un jeune adulte qui fera un retour aux études : êtes-vous prêt pour le 1er mars ?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Votre jeune adulte songe à faire un retour aux études. Saviez-vous que le 1er mars prochain est la date limite pour déposer une demande d’admission dans la plupart des programmes qui débutent à l’automne 2020?

En tant que parent, vous désirez l’accompagner dans sa demande d’admission. Voici quelques informations pour vous aider dans votre rôle de parent accompagnateur.

L’admission en formation professionnelle

La demande d’admission à un programme de formation professionnelle se fait par l’entremise du Service régional d’admission en formation professionnelle (SRAFP). Saviez-vous qu’une seule demande d’admission peut être traitée par région? Il est toutefois possible de faire une demande d’admission dans chacune des régions du Québec.

L’admission au collégial (cégep)

La demande d’admission à un programme de formation collégiale se fait par l’entremise du Service régional d’admission duquel l’établissement public fait partie.

Les établissements publics de la Montérégie font partie du SRAM, sauf pour quelques exceptions. Dans ce cas, votre jeune adulte devra faire la demande par l’entremise du service d’admission en ligne de l’établissement, tout comme pour les établissements privés.

Saviez-vous qu’il n’est pas possible de faire des demandes d’admission dans deux établissements membres du même service régional d’admission? Tout comme il n’est pas possible de faire deux demandes à un même établissement.

L’admission dans un programme contingenté

Autant en formation professionnelle qu’au collégial et à l’université, certains programmes sont dits « contingentés » lorsque le nombre de candidats admis est limité en raison du nombre de demandes plus élevé que de places disponibles.

Dans ce cas, une sélection sera effectuée à partir de certains critères liés au type de formation, à l’établissement et au programme choisi. Pour les programmes collégiaux et universitaires, la première sélection se fait généralement sur la base de la qualité des résultats scolaires antérieurs. Ensuite, d’autres critères et exigences d’admission peuvent être utilisés : les tests d’admission, l’entrevue, la lettre de motivation, le portfolio, l’audition, etc.

Petit conseil : avoir un bon plan B, alors qu’avoir un deuxième choix de programme est facile, avoir un bon plan B est parfois plus complexe. Par exemple, le deuxième choix de programme de votre jeune adulte est-il réaliste? Est-ce que son plan B est plus contingenté que son plan A? Est-ce possible d’y faire une demande advenant un refus dans son premier choix?

Plusieurs vont préférer ne pas avoir de plan B et vont décider de reporter leur retour aux études en cas de refus. Choisir un plan B en cas de refus peut s’avérer une belle opportunité et de s’ouvrir des portes!

Le dossier d’admission : votre rôle et non votre responsabilité!

Votre jeune adulte est le premier responsable de son dossier d’admission. En tant que parent, vous pouvez l’accompagner, l’encadrer et l’encourager dans chacune des étapes, mais il est de sa responsabilité de faire les démarches et non de la vôtre. Avant de remplir une demande d’admission, votre jeune adulte doit s’informer sur les procédures et s’assurer de répondre aux conditions d’admission du programme qui l’intéresse.

Par la suite, il devra remplir correctement le formulaire de demande d’admission et faire parvenir, s’il y a lieu, les documents et paiements requis dans les délais prescrits. Finalement, il devra s’assurer que son dossier d’admission soit complet et valide avant la date limite.

Si votre jeune adulte fréquente actuellement un établissement scolaire, encouragez-le à consulter un professionnel de l’orientation pour l’accompagner dans ses démarches d’admission. S’il ne fréquente pas d’établissement scolaire, invitez-le à communiquer avec les Services d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement (SARCA) de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe pour avoir une rencontre avec une conseillère ou un conseiller qui se fera un plaisir de l’accompagner dans son retour aux études!

Karine Bernier, c.o., CSSH – SARCA
450 773-8401 poste 6748
sarca@cssh.qc.ca

image