10 août 2021
On bouge cet été à Sainte-Hélène
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Jézabelle Legendre. Photo gracieuseté

Cette année, la guignolée de Sainte-Hélène-de-Bagot, organisée par la fabrique de la paroisse, a décidé de prendre de l’avance grâce à l’impulsion et au dynamisme d’une Hélénoise, Jézabelle Legendre.

Motivée par le désir de faire bouger et de rassembler les gens, après tous ces mois pauvres en sociabilité à cause de la pandémie, Mme Legendre propose deux entraînements de type tabata, le lundi 16 août, à 18 h et à 19 h 30.
« Comme citoyenne et avec la dernière année qui fut parfois pénible pour les gens, je me suis demandé comment je pouvais aider. C’est vraiment une initiative personnelle de ma part. J’ai alors pensé que les gens avaient besoin de bouger et que c’était l’occasion de le faire pour une bonne cause », signale Mme Legendre.
C’est grâce à un entraînement très accessible de type tabata (par intervalle) que l’entraîneuse espère rejoindre le plus de gens possible avec l’activité On s’bouge pour la guignolée. « Tous les profits iront à la guignolée de Sainte-Hélène, donc pour les gens qui en ont le plus besoin dans notre communauté, mais c’est aussi la fête et l’occasion de bouger sur de la très bonne musique. »
Aucune inscription n’est requise pour participer à cette activité qui se tiendra durant une heure sur le site du presbytère de Sainte-Hélène. Mme Legendre encourage aussi les entreprises à participer à cet événement en venant en groupe. L’activité est au coût de 10 $ par personne. Sur place, la roulotte Cornet en cavale sera là et il sera aussi possible de déposer des dons en argent ou de laisser des denrées alimentaires non périssables pour la guignolée. Une récolte de canettes consignées se tiendra également au profit du Comité des loisirs de la Municipalité.

Véronique Lemonde

image