20 novembre 2019
Logement : Saint-Hyacinthe met le paquet
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe annonce l’ajout de 400 000 $ par année à la réserve sur le logement social.

Cet investissement permettra de créer pas moins de 125 nouveaux logements sociaux, abordables ou communautaires, a indiqué le maire Claude Corbeil. La première catégorie représente les logements fournis par l’Office d’habitation ou subventionnés, la deuxième des logements au loyer dans la médiane du marché et la dernière des coopératives d’habitation, a-t-il décrit.

La mesure prend effet dès 2020, année dont le budget est présentement en préparation pour une présentation qui a habituellement lieu en décembre. De 200 000 $, ce qui représente le montant investi chaque année par la Ville à la suite de la mobilisation entourant la Marche mondiale des femmes en 2010, l’injection d’argent dans la réserve pour le logement social passera donc à 600 000 $ annuellement pour une période de cinq ans, soit une somme totale de 3 M$.

Concrètement, l’argent neuf servira à financer le projet en démarrage sur l’avenue de la Concorde Nord (35 logements sociaux ou abordables et 17 dédiés à l’itinérance), mais également à lancer de nouveaux projets, et pas seulement au centre-ville, a insisté le maire Corbeil. La Ville a déjà quelques options en tête, mais ne peut donner de détails pour l’instant, a indiqué le directeur général, Louis Bilodeau.

Du même souffle, Claude Corbeil a indiqué que l’idée d’une taxe spéciale sur le logement social a été étudiée, mais qu’elle a finalement été écartée pour éviter de « stigmatiser » la population moins nantie. Pas question non plus d’imposer un quota de logements sociaux ou abordables dans les projets immobiliers privés, comme le demandaient des citoyens dans la foulée de l’arrivée du projet de Groupe Sélection.

image