4 février 2020
Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc, la friperie communautaire du Centre de Bénévolat
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Répérez ces cloches pour y déposer vos vêtements et articles divers et ainsi leur donner une deuxième vie ! Photo Centre de Bénévolat

L’esprit communautaire, teinté de bienveillance et de partage, demeure toujours essentiel en ce 21e siècle et prend diverses formes. Il fut un temps où c’était principalement dans le sous-sol des églises que les citoyennes et citoyens pouvaient se plonger dans l’atmosphère du bazar pour y faire de jolies trouvailles à bas prix.

Grâce à l’œuvre inestimable de l’Abbé André Leclerc, conjuguée à l’ardeur de l’équipe du Centre de Bénévolat de St-Hyacinthe, ainsi qu’à la générosité des entreprises et des Maskoutaines et Maskoutains, nous pouvons désormais profiter, pour quelques dollars seulement, des trésors de notre friperie communautaire, la boutique des Trouvailles de l’Abbé Leclerc, sise au 1805, rue des Cascades au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

Nos coquettes cloches pour y déposer vos vêtements et articles

Plusieurs d’entre vous ont pu remarquer la présence de jolies maisonnettes jaunes et bleues sur le territoire. Ce sont nos cloches de récupération. Chaque jour de la semaine, les gens y déposent les articles en bon état dont ils n’ont plus besoin, mais qui pourront encore être utiles à d’autres personnes.

On retrouve ces précieuses cloches aux Galeries St-Hyacinthe, à la Clinique Objectif Santé et Bien-Être (intersection boul. Casavant Ouest et Sainte-Catherine), de même qu’au dépanneur Beau Soir à La Présentation. Ajoutons que le supermarché IGA Jodoin du secteur Douville a installé deux grandes cloches de couleur rouge afin de soutenir l’œuvre de la spacieuse friperie.

Vendre et donner

Il importe de souligner que la motivation première des Trouvailles de l’Abbé Leclerc s’arrime parfaitement à la mission du Centre, celle de venir en aide aux personnes dans le besoin, de même que de promouvoir le bénévolat. Ainsi, si des marchandises sont vendues, les revenus sont quant à eux réinvestis dans le dépannage alimentaire, la clinique d’impôt, l’atelier de jouets de Noël, le maintien à domicile des aînés et d’autres services de la Maison Benoit-Benoit, siège du Centre.

Soulignons également que plusieurs articles vestimentaires et des centaines de jouets sont remis gratuitement chaque année à des personnes seules et à des familles aux prises avec de grandes difficultés financières.

Briser la solitude et se sentir utile

Véritable ruche, la boutique Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc permet aussi à des dizaines de bénévoles de participer au ramassage quotidien, au triage, à l’étiquetage et au service à la clientèle. Ce sont autant de façons de se sentir utile, de partager ses compétences et même d’en acquérir de nouvelles, sans compter la possibilité de créer de nouveaux liens.

Plus qu’un simple magasin, notre friperie communautaire est devenue un lieu tangible de socialisation pour la clientèle qui fait la file le mercredi matin pour l’ouverture des portes.

Contribuez à votre façon

Évidemment, la bonne marche de toutes ces opérations nécessite la précieuse collaboration du public. D’une part, les gens doivent faire un choix judicieux des articles qu’ils déposent puisqu’aucun service de réparation ni de nettoyage n’est disponible à la boutique. Il importe également de bien emballer la marchandise pour éviter qu’elle ne se détériore durant le transport. Le civisme est aussi de mise face aux jolies cloches et à la marchandise qui s’y trouve.

Venez faire votre tour, vous aussi, au 1805 des Cascades, du mercredi au samedi.

image