18 février 2020
Les prières des élus entendues à Saint-Louis
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, le maire de Saint-Louis, Stéphane Bernier, et la directrice générale de la Municipalité, Pascale Dalcourt, devant le chantier qui transformera l’église du village en hôtel de ville grâce à une subvention de 1,3 M$ du gouvernement du Québec. Photothèque | Le Courrier©

Le gouvernement du Québec consacrera 1 292 760 $ aux travaux de conversion de l’église de Saint-Louis en édifice municipal, un projet qui a démarré le 6 janvier. Les travaux sont exécutés par l’entrepreneur général Groupe MTKR, de Carignan, détenteur d’un contrat de 2 031 493 $.

Le versement de cette subvention représentant 63 % de l’investissement nécessaire au projet. La métamorphose de l’église du village en mairie devrait être complétée au mois de mai, a indiqué le maire de Saint-Louis, Stéphane Bernier. Il a ajouté que des pourparlers étaient en cours pour ramener à Saint-Louis les bureaux de la Régie d’Aqueduc Richelieu Centre, de Saint-Jude, et ceux de la Régie intermunicipale de protection incendie Louis-Aimé-Massue, de Massueville.

Ces bureaux logeraient dans l’ancienne église avec les bureaux des employés de la Municipalité, la salle d’archives et la salle du conseil. Celle-ci servira aussi d’espace communautaire polyvalent où pourront se tenir des activités diverses, comme des formations et des conférences.

« Nous croyons que ce projet aura un impact tant sur les services que sur le développement de notre municipalité », a poursuivi le maire Bernier.

Cédée à la Municipalité par le Diocèse de Saint-Hyacinthe pour la somme symbolique de 1 $, l’église Saint-Louis a été le théâtre d’une dernière messe dominicale le 24 novembre 2019. La paroisse est maintenant rattachée à l’église Saint-Jude, mais le maire Bernier n’exclut pas la possibilité que l’ancienne église puisse encore servir au culte, à l’occasion.

image