2 mars 2021
Les nouvelles installations de CDMV seront dans la Cité de la biotechnologie
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Les nouvelles installations maskoutaines de CDMV dans le parc de la Cité de la biotechnologie seront accessibles au printemps 2022 au terme d’un investissement de 30 M$ de Saint-Hyacinthe Technopole. Photo gracieuseté

Saint-Hyacinthe Technopole a annoncé la concrétisation d’un important projet d’investissement dans la Cité de la biotechnologie agroalimentaire et vétérinaire avec le début prochain des travaux de construction des nouvelles installations de l’entreprise CDMV.

Saint-Hyacinthe Technopole procédera à l’élévation d’un tout nouveau bâtiment de 135 000 pieds carrés, répartis sur deux étages, à l’angle des avenues Cartier et José-Maria-Rosell, au cœur du parc technologique maskoutain.

Pour ce faire, l’organisme investira 30 millions de dollars pour les travaux de construction de cet édifice dont il sera propriétaire. Celui-ci sera destiné à accueillir le siège social et la totalité des activités québécoises de CDMV, chef de file canadien en commercialisation de produits et médicaments dédiés aux pratiques vétérinaires.

Les nouvelles installations regrouperont quelque 200 travailleurs, ce qui fera de ce projet l’un des plus importants réalisés dans les limites de la Cité de la biotechnologie depuis sa fondation. La construction du bâtiment débutera dès ce printemps et devrait s’étendre sur les douze prochains mois.

C’est l’entrepreneur Frare & Gallant qui sera maître d’œuvre de sa réalisation. La Ville de Saint-Hyacinthe a déjà procédé aux travaux de prolongement des rues et utilités publiques permettant le début de ce chantier. CDMV devrait intégrer ces nouvelles installations au printemps 2022.

Une entente de location d’une durée de 25 ans a été signée avec l’entreprise. « Nous sommes très fiers de confirmer le maintien des activités de CDMV sur notre territoire. Dès nos premières discussions sur ce projet, les dirigeants de l’entreprise ont clairement manifesté leur préférence à demeurer à Saint-Hyacinthe et nous les en remercions. En s’installant dans la Cité de la biotechnologie, CDMV profitera d’un environnement scientifique, productif et d’affaires unique pour les entreprises liées à l’industrie vétérinaire », a affirmé le directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, André Barnabé.

Rappelons que CDMV est un pilier important de l’écosystème d’innovation et de production en santé animale au Québec et ailleurs au Canada. En permettant la mise en marché des produits pharmaceutiques vétérinaires innovants à l’échelle nationale, ses opérations appuient le développement de nombreux manufacturiers liés à ce secteur, dont un certain nombre dans la région de Saint-Hyacinthe. De plus, sa contribution au développement de technologies visant l’amélioration de la gestion des pratiques vétérinaires a un impact significatif en matière de protection de la santé animale et de la santé publique.

image