16 juillet 2019
Les bienfaits des animaux robotisés pour les aînés
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

La zoothérapie apporte de nombreux bienfaits à des clientèles de tous âges. Or, une nouvelle approche inspirée de cette technique gagne en popularité dans les CHSLD du Québec : l’utilisation de chats et de chiens robots. Zoom sur ces petites créatures technologiques bienfaisantes!

Semblables aux vrais
Dotés d’une fausse fourrure, ces chiens et ces chats pourvus de détecteurs de mouvements ont des comportements étonnamment réalistes. Ils réagissent aux caresses, bougent, ronronnent, jappent, miaulent, clignent des yeux et remuent la queue, par exemple. Mais contrairement à de véritables animaux, ils ne provoquent pas d’allergies, ne souillent pas de litière, ne tombent jamais malades et n’ont pas besoin d’être nourris!

Générateurs de bienfaits
Ces adorables robots facilitent les in­teractions sociales dans les résidences pour aînés, notamment en faisant remonter à la surface des souvenirs liés à des animaux de compagnie pour ceux qui en possédaient.

En plus d’encourager la discussion et de briser l’isolement, ces robots apaisent les résidents stressés, anxieux ou atteints de démence. Ils donnent le sourire, calment et distraient. Dans de nombreux cas, ils améliorent le langage de ceux qui en prennent soin. Parfois, ils permettent même de diminuer la médication!

Vous aimeriez adopter un chat ou un chien robotisés pour vous ou l’un de vos proches? Ceux-ci se vendent à un prix oscillant entre 150 et 200 $ — un coût raisonnable pour autant de bonheur et de réconfort!

image