10 novembre 2020
Les ados ont leur espace à la bibliothèque de Saint-Damase
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

À l’avant, de gauche à droite : Chantal Reichel, responsable de la bibliothèque, et Amielle Pichette, créatrice du logo Ados. À l’arrière, de gauche à droite : Steve Carrière, agent de développement à la MRC des Maskoutains, Yvon Blanchette, responsable des loisirs de Saint-Damase, Christian Martin, maire de Saint-Damase, Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, et Ghislaine Lussier, présidente de Réseau Biblio Montérégie. Photothèque | Le Courrier ©

Les jeunes et la lecture, un mariage pas toujours évident? Certainement pas à la bibliothèque de Saint-Damase, où le secteur Ados vient d’être inauguré. Bouquins variés, imprimante 3D et ordinateur portable; tout a été pensé pour inciter les adolescents à se plonger dans l’univers des lettres.

Dans une présentation théâtrale et dynamique, la responsable de la bibliothèque municipale de Saint-Damase, Chantal Reichel, a procédé à l’ouverture du nouveau secteur Ados de son établissement. « Nous t’avons trouvé un ordinateur, un ordinateur portable, des chaises à roulettes super confortables, de pratiques décors québécois et des fauteuils. Nous avons également acheté 1000 $ de livres neufs de tous genres pour que tu puisses trouver ton préféré. Le seul achat effectué en dehors de la MRC des Maskoutains est une super géniale et ultra performante imprimante 3D », a détaillé Mme Reichel, en s’adressant directement aux adolescents durant son allocution.

D’après Mme Reichel, en Montérégie, seules les bibliothèques de Sainte-Julie et de Brossard possèdent également une imprimante 3D. Celle-ci a été acquise dans un objectif de conscience environnementale et d’efficacité. Par exemple, a exprimé Mme Reichel, les adolescents pourront facilement remplacer l’attache d’un sac brisé ou encore un pion perdu dans un jeu de société grâce à l’imprimante 3D. « Au lieu de jeter ton sac préféré, viens imprimer une autre attache ici! »

La bibliothèque de Saint-Damase a été réaménagée et repeinturée afin de créer une zone qui plaira aux lecteurs adolescents. L’un des murs est orné d’une belle pièce de bois surmontée d’un logo aux couleurs vives réalisé par l’adolescente et Damasienne Amielle Pichette.

Mme Reichel et ses bénévoles ont également retracé et étiqueté à nouveau l’équivalent de deux sections de livres jeunesse parmi l’ensemble des bouquins afin de les dédier à l’espace Ados. « Auparavant, seul le néant attendait tragiquement les ados, telle une faille sous leurs pieds. Il y avait la zone Enfants et la zone Adultes. Entre les deux n’existait qu’un mur beige. Une partie des romans ados se trouvait parmi les livres destinés aux enfants, tandis que le reste se cachait dans la dense forêt des adultes. Comment les ados pouvaient-ils trouver les livres si moi-même je n’y parvenais pas? », a fait valoir avec émotion Mme Reichel.

Ce projet a été réalisé grâce à un appui de 7890 $ provenant du Fonds du Pacte rural de la municipalité régionale de comté (MRC) des Maskoutains.

Chantal Reichel en a aussi profité pour remercier le maire de Saint-Damase, Christian Martin, les élus politiques de la région, les généreux donateurs ainsi que ses précieux bénévoles sans qui la section Ados n’aurait pas pu voir le jour.

image