26 mars 2019
Initiatives et réalisations maskoutaines
Le primaire se donne en spectacle
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Pas moins de 20 écoles seront représentées à la 8e édition de Primaire en spectacle, dont la grande finale aura lieu à l’auditorium de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme le vendredi 29 mars. Photothèque | Le Courrier ©

Forte d’une édition record l’an dernier, l’organisation de Primaire en spectacle est de retour avec la 8e édition de son concours de talent artistique. Pas moins de 20 numéros seront présentés dans le cadre de la grande finale, le vendredi 29 mars, à l’auditorium de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, afin de mettre en lumière le talent des jeunes élèves de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH).

Du nombre, on retrouvera neuf numéros de chant et sept de danse, une classe entière proposera un numéro de musique, puis d’autres élèves joueront du violon, de la batterie ou feront partie d’un groupe de musique.

Au terme du gala, cinq grands gagnants seront couronnés en plus d’un prix coup de cœur remis par le jury. Un numéro de chant sera également sélectionné pour passer directement à la demi-finale du Petit Festival de la chanson de Granby, qui aura lieu plus tard cette année. Une nouveauté cette année, certains des jeunes artistes auront la chance de participer à d’autres événements à l’automne, comme le gala reconnaissance de la CSSH et le 20e gala de la Coop Aux p’tits soins.
« Ces élèves nous font vivre des moments émouvants. Ce sont de jeunes artistes qui font pour la plupart leurs premiers pas sur la scène.

On les regardait aller pendant les auditions et on en avait presque la larme à l’œil, il fallait se cacher pour ne pas nuire à leur performance », a raconté l’organisatrice de Primaire en spectacle, Josée Desmarais, dans un point de presse en compagnie des finalistes, à l’école Douville.

Au total, une vingtaine d’écoles ont sauté dans l’aventure cette année. Pour chacune d’elle, une « finale-école » permettait aux élèves de participer aux auditions, après quoi un représentant par école était sélectionné pour prendre part à la grande finale.

Si un seul élève était choisi au terme du processus, chacun en est ressorti grandi, estime Stéphanie Ruel, directrice de l’école Douville. « Je les ai vus prendre confiance en eux et s’épanouir durant leur préparation », a-t-elle soutenu.

Pour sa 8e édition, Primaire en spectacle a fait appel à la talentueuse Léa Sanacore à titre de porte-parole. Jeune auteure-compositrice-interprète qui avait participé à La Voix en 2016, elle est aujourd’hui violoniste et choriste pour 2Frères. Les finalistes auront droit à une expérience grandiose. Une répétition générale aura lieu en après-midi, après quoi ils seront coiffés et maquillés par le groupe Vertige avant le grand spectacle en soirée.

L’organisatrice de Primaire en spectacle recevra une reconnaissance bien spéciale dans les prochains jours. Josée Desmarais sera décorée le 4 avril de la médaille d’argent de l’Ordre du mérite de la Fédération des commissions scolaires du Québec pour son apport auprès des jeunes de la région. « Quand on lance un projet, on ne sait jamais combien de temps ça va durer », a avoué Mme Desmarais, fière de voir tout le chemin parcouru depuis que Primaire en spectacle a été lancé en 2012.

La 8e édition de Primaire en spectacle se tiendra à compter de 19 h, le vendredi 29 mars, à l’auditorium de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. Les billets sont en vente au coût de 15 $.

En plus de la vingtaine de numéros présentés par les finalistes, cinq animateurs du primaire et deux du niveau secondaire et collégial viendront interagir avec la foule.

Le jury sera composé d’Hélène Bélisle, chargée de projet du Petit Festival de la chanson de Granby, de Caroline Beaudreault, responsable de la programmation jeunesse, scolaire et famille au Centre des arts Juliette-Lassonde, et de Jean-François Dion, metteur en scène du groupe Rock’n’Time.

image