6 avril 2021
Initiatives et réalisations maskoutaines
Le Camp de santé sollicite vos dons
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Sur la photo, de gauche à droite, Marc-Aurèle Ouellette, président du Camp de santé; Marie-Pier Gervais et Sylvain Gervais, présidents d’honneur de la campagne de financement 2021; et Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe. Photothèque | Le Courrier ©

Pandémie ou pas, le Camp de santé de Saint-Hyacinthe met en branle sa campagne de financement annuelle pour permettre aux jeunes de la région de vivre un été unique.

Cette année, l’objectif est d’amasser 50 000 $. Cette somme est nécessaire afin d’accueillir gratuitement plus de 100 enfants dans un camp de vacances de deux semaines, si les restrictions sanitaires en vigueur à ce moment-là l’autorisent. L’organisme compte rassembler ce montant avec l’aide des fidèles donateurs, de la générosité de la population maskoutaine et de diverses activités qui seront dévoilées ultérieurement par son tout nouveau comité, le Comité événement.

Le lancement de la campagne de financement s’est déroulé le 16 mars en présence du maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, des présidents d’honneur, Marie-Pier Gervais et Sylvain Gervais, et du président du Camp de santé, Marc-Aurèle Ouellette.

La COVID-19 nous a tous durement éprouvés lors de la dernière année. Les répercussions se sont fait sentir à plusieurs niveaux et, malheureusement, les enfants n’ont pas été épargnés. C’est pourquoi il est primordial de leur offrir un moment de plaisir, surtout à ceux dont les besoins sont les plus criants; que ce soit économiquement ou émotionnellement.

C’est le mandat que s’est donné le Camp de santé de Saint-Hyacinthe depuis maintenant plus de 70 ans. Avec l’aide des enseignants notamment, des jeunes entre 9 et 12 ans sont sélectionnés pour y participer gratuitement grâce aux fonds amassés.

L’équipe du Camp de santé est persuadée qu’avec votre aide, elle arrivera à faire vivre cette belle expérience à plusieurs jeunes. C’est la totalité des dons qui profite directement aux enfants afin de perpétuer cette œuvre pour de longues années encore.

L’an dernier, comme le Camp de santé n’a pas pu tenir son camp physique, les dons amassés ont été remis à quatre organismes de la région qui œuvrent auprès des jeunes afin qu’ils puissent organiser des activités supplémentaires pour faire sortir les jeunes de la maison. Si le Camp de santé ne peut toujours pas se tenir à l’été 2021, cette formule de redistribution des dons sera à nouveau adoptée cette année.

Pour plus d’informations sur le Camp de santé de Saint-Hyacinthe, consultez le www.campdesante.com.

image