8 octobre 2019
L’aide de la SADC bientôt disponible
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Dans l’ordre habituel, Benoit Touchette, vice-président de la SADC d’Acton; Diane Lebouthillier, députée fédérale de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, Luc Guérin, président du Centre d’aide aux entreprises (CAE) et représentant de la Montérégie au conseil d’administration du Réseau des SADC et CAE, et Éric Thibodeau, directeur général de la SADC de la région d’Acton. Photothèque| Le Courrier ©

La Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de la région d’Acton va agrandir son territoire en offrant ses services à l’ensemble des entreprises situées dans la MRC des Maskoutains.

Basée à Acton Vale, la SADC régionale offre des services-conseils aux entreprises et accorde du financement.

La SADC de la région d’Acton dessert 15 municipalités dont six depuis 2000 qui sont situées dans la MRC des Maskoutains (Saint-Valérien-de-Milton, Saint-Liboire, Sainte-Hélène-de-Bagot, Saint-Dominique, Saint-Hugues et Saint-Simon). « Pour notre SADC, cette nouvelle entente est une occasion d’élargir la couverture de nos services sur l’ensemble de la MRC des Maskoutains, incluant la Ville de Saint-Hyacinthe et répondant ainsi aux nombreuses demandes d’entrepreneurs de cette MRC », a indiqué Benoit Touchette, vice-président de la SADC de la région d’Acton.

Cet élargissement du territoire de la SADC de la région d’Acton s’accompagnera cet automne d’une nouvelle appellation. Cet organisme agira sous le nom de SADC Saint-Hyacinthe-Acton.

Dernièrement, la SADC régionale a renouvelé son entente avec le palier fédéral pour une durée de cinq ans.

Enveloppe de 2,5 M$

Dernièrement, la députée fédérale de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, a confirmé publiquement cette entente et l’octroi d’une enveloppe de plus de 11 M$ que se partageront les trois SADC de la Montérégie et les trois centres d’aide aux entreprises (CAE). La SADC de la région d’Acton recevra 2 518 106 $.

« Grâce à ces ententes, les SADC et les CAE auront les coudées franches pour répondre aux besoins de leurs collectivités et remplir leur mission qui consiste à favoriser le développement des économies locales, soutenir les entreprises en démarrage et appuyer les PME dans leurs stratégies de croissance », a mentionné lors de son allocution la ministre Lebouthillier.

Ces ententes et les montants associés s’inscrivent dans le cadre du Programme de développement des collectivités (PDC). Celui-ci est mis en œuvre au Québec par Développement économique Canada (DEC).

La SADC de la région d’Acton administre un fonds d’investissement permettant d’octroyer un prêt dont le montant peut atteindre jusqu’à 300 000 $. Créé en 1987, ce fonds disposait au départ d’un montant de 1 M$.

« Aujourd’hui, environ 4 M$ ont été engagés dans des entreprises. Actuellement, nous prêtons environ 1,3 M$ par année », a précisé en entrevue Éric Thibodeau, directeur général de la SADC de la région d’Acton.

Concernant les six municipalités de la MRC des Maskoutains déjà desservies par la SADC de la région d’Acton, l’organisme a accordé des contributions remboursables totalisant 943 717 $ auprès de 15 entreprises.

image