6 octobre 2020
La MRC passe en alerte orange
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Avec un niveau d’alerte rehaussé partout au Québec, la MRC des Maskoutains a franchi elle aussi un nouveau palier le 1er octobre, passant du jaune au orange, pendant qu’une partie de la Montérégie incluse dans la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est passée au rouge.

Concrètement, le passage au palier orange fait en sorte que les rassemblements à domicile doivent regrouper au maximum six personnes (au lieu de dix) ou deux familles, puis les activités organisées dans les lieux publics sont fixées à un maximum de 25 personnes, à l’exception des lieux de culte, des salles de spectacle et des salles de cinéma, où la limite demeure 250 personnes.

Bordée par la CMM, qui s’arrête à la hauteur de Mont-Saint-Hilaire et Saint-Jean-Baptiste, la MRC des Maskoutains échappe donc de justesse aux mesures plus restrictives mises en place en zone rouge, lesquelles interdisent notamment les rassemblements privés.

Dans la région maskoutaine, la situation continue de progresser à un rythme semblable à celui des dernières semaines, avec 29 nouveaux cas de COVID-19 confirmés pour la période du 22 au 28 septembre dans la MRC.

En point de presse le 29 septembre, la directrice régionale de santé publique, Dre Julie Loslier, a néanmoins rappelé que « les cas augmentent partout, qu’on soit sur le territoire de la CMM ou pas. […] Il n’y a aucun territoire épargné par la hausse graduelle qu’on observe présentement ».

En parlant de l’augmentation des mesures imposées, Dre Loslier a mentionné qu’« il ne faut pas le voir comme une punition, mais comme un levier pour ne pas que la situation se dégrade et qu’on se retrouve avec des taux [de transmission] qui ont des impacts sur les milieux de vie et sur les hôpitaux ».

Elle en a profité pour demander de limiter au minimum tout contact social, peu importe la couleur du palier associé à sa région.

image