31 mars 2020
COVID-19
La Moisson maskoutaine répond présente
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

La Moisson maskoutaine poursuit plus que jamais sa mission de nourrir les personnes en situation précaire grâce à un partenariat avec le Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La pandémie de COVID-19 rend le rôle des organismes comme la Moisson maskoutaine plus important que jamais. Dans ces circonstances, il est crucial de maintenir les services alimentaires aux personnes dans le besoin, telles que les centres d’hébergement, les familles vulnérables, etc.

La fermeture de la majorité des entreprises et des commerces entraîne également une augmentation significative des demandes d’aide alimentaire, ajoutant ainsi une pression supplémentaire aux organismes d’entraide.

Plusieurs organismes communautaires ont d’ailleurs déjà suspendu leurs services par souci de sécurité et de prévention.

La Moisson maskoutaine tient tout d’abord à assurer la population qu’elle travaille incessamment afin de répondre aux besoins alimentaires du territoire maskoutain, notamment en distribuant de la nourriture avec l’aide du Centre de bénévolat. Ainsi, toute personne en situation de précarité alimentaire peut se présenter au Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe du lundi au vendredi entre 13 h 30 et 16 h pour recevoir un sac de nourriture.

Soyez assurés que l’organisme prend la situation au sérieux, en implantant les mesures sanitaires recommandées par le gouvernement. Voici quelques mesures prises par la Moisson maskoutaine :

– Contact limité avec les gens de l’extérieur;
– Désinfection complète des lieux de travail et des salles de bains deux fois par jour;
– Implantation d’un formulaire préinscription vérifiant que chaque bénévole n’a pas voyagé ni été en contact avec une personne ayant voyagé récemment;
– Limite du nombre de bénévoles sur place;
– Distance de 1 mètre maintenue entre chaque membre de l’organisme en tout temps.

La mission de la Moisson est essentielle pour la communauté maskoutaine, ce qui la motive à mettre les bouchées doubles en ce temps de crise. Elle encourage par ailleurs les gens à faire un don en ligne à lamoissonmaskoutaine.qc.ca en cliquant sur « S’impliquer », puis « Faire un don ». L’organisme favorise cette forme de soutien puisque le bénévolat et les dons de nourriture représentent des risques compte tenu de la situation actuelle.

La Moisson maskoutaine tente en effet de restreindre le nombre de bénévoles au strict minimum et souhaite limiter la contamination par le contact avec la nourriture. La santé de tous ses employés, bénévoles et bénéficiaires demeure au cœur de ses priorités.

image