27 avril 2021
Frisbee : une relève prometteuse
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Les joueurs Pénélope Roy-Péloquin et Zakary Vermette, du club Ultimate Saint-Hyacinthe, sacrés athlètes espoir féminin et masculin au gala junior de la FQU. Photos gracieuseté

Les joueurs Pénélope Roy-Péloquin et Zakary Vermette, du club Ultimate Saint-Hyacinthe, sacrés athlètes espoir féminin et masculin au gala junior de la FQU. Photos gracieuseté

La relève la plus prometteuse de l’ultimate frisbee au Québec se trouve au sein d’Ultimate Saint-Hyacinthe. Deux joueurs du club maskoutain, Pénélope Roy-Péloquin et Zakary Vermette, ont été sacrés les athlètes espoir féminin et masculin de l’année lors du gala junior de la Fédération québécoise d’ultimate, tenu virtuellement à la fin décembre.

Pour mériter ce titre, Pénélope Roy-Péloquin s’est affichée comme une meneuse à la fois sur le terrain et sur le blanc cette saison. Au cœur de l’action, elle s’est avérée être une menace constante pour l’adversaire en raison de sa polyvalence et de ses aptitudes acquises au cours des dernières années. Cette passionnée d’ultimate frisbee s’implique également comme bénévole lors des tournois et a complété une formation qui lui permet d’entraîner les plus jeunes du club.

De son côté, Zakary Vermette s’est imposé comme un pilier offensif de son équipe la saison dernière, ce qui lui a permis de se démarquer pour le titre d’athlète espoir masculin de l’année. Considéré par ses pairs comme un athlète complet, le jeune joueur a gagné rapidement en expérience et en confiance. Sur le terrain, il fait sa marque autant comme passeur que comme pointeur. En plus de son équipe de compétition, il s’aligne également avec une équipe adulte, dont il est le capitaine, dans la ligue de développement de Saint-Hyacinthe.

En plus de ces deux honneurs individuels, deux autres prix ont été remportés par Ultimate Saint-Hyacinthe dans le cadre du gala junior, où l’organisation maskoutaine était finaliste dans six des huit catégories proposées. Le titre d’entraîneur de l’année a été décerné au duo de Sophie Roy et Antoine Campeau-Péloquin.

Ayant toujours à cœur le bien des jeunes, ils ont notamment organisé un tournoi junior cet été malgré les difficultés occasionnées par la pandémie et les mesures sanitaires, pendant que plusieurs autres organisations ont choisi de reculer en raison de la lourdeur organisationnelle. Ils ont aussi été finalistes au prix Marie-France Hivert, remis aux bénévoles s’étant impliqués dans le développement junior.

Le prix d’équipe porte-parole de l’esprit de jeu a quant à lui été remis à l’équipe Pousse-Fort, qui regroupait des joueurs des clubs de Saint-Hyacinthe et de Trois-Rivières. Cette formation avait été créée afin de permettre à ces jeunes de vivre l’expérience de tournoi. Malgré l’adversité, ils ont fait preuve d’une force de caractère et d’un désir constant de s’améliorer.

Également en nomination à ce gala, l’équipe PUSH U16 a pour sa part été finaliste au titre d’équipe junior de l’année. Malgré une saison particulière en raison de la pandémie, Ultimate Saint-Hyacinthe a mis tout en œuvre pour permettre à ses jeunes joueurs de continuer de se développer dans un environnement sécuritaire, porté à la fois par le plaisir et le dépassement de soi.

Maxime Prévost-Durand

image