27 avril 2021
Aide financière
Forum-2020 n’a pas été oublié
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

La subvention de 1,8 M$ qu’a reçue la Maison de la Famille des Maskoutains aidera l’organisme à consolider ses programmes et à en créer de nouveaux, toujours pour mieux favoriser l’intégration des nouveaux arrivants. La directrice générale Lizette Flores se dit fière de la qualité du travail de son équipe, très créative depuis le début de la pandémie. Photo François Larivière| Le Courrier ©

La Maison de la Famille des Maskoutains (MFM) a de quoi sourire, elle qui a récemment annoncé avoir reçu un appui financier de 1 816 659 $ dans le cadre du Programme d’accompagnement et de soutien à l’intégration (PASI) géré par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Le PASI a été lancé il y a près d’un an « dans le but de mieux tenir compte des besoins personnalisés et évolutifs des personnes immigrantes dans leurs processus d’installation, d’intégration et de participation à la vie collective », peut-on lire dans le communiqué annonçant la naissance de ce programme.

« Le PASI est la nouvelle façon de financer l’intégration des immigrants. Avant, on devait passer par plusieurs programmes pour avoir de l’argent. C’est un programme assez précis dans ses critères, mais qui nous laisse encore une marge de manœuvre », explique avec enthousiasme la directrice générale de la MFM, Lizette Flores, en entrevue téléphonique au journal

Elle précise que le montant de plus de 1,8 M$ dont bénéficiera son organisme sera réparti sur trois ans, mais que cette somme représente tout de même une augmentation estimée à 40 % par rapport à ce que la MFM recevait auparavant.

« Nous savons que l’intégration est un incontournable pour participer pleinement à la société québécoise. Que ce soit pour participer à la vitalité économique du Québec ou s’intégrer à la vie communautaire. Le gouvernement du Québec investit une somme de 1,8 million de dollars, ce montant témoigne de l’importance que notre gouvernement y accorde. Je tiens à souligner le travail exceptionnel de la Maison de la Famille dans l’accompagnement des nouveaux arrivants », souligne pour sa part la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy.

Cet argent permettra à l’organisme de continuer à se réinventer dans le contexte exceptionnel que l’on connaît depuis un an et qui n’épargne pas les nouveaux arrivants. « Il faut prévoir une période de quarantaine pour les nouveaux immigrants et tous les services nécessaires pendant cette période. Il fallait être assez créatif », lance Mme Flores, mentionnant des défis comme faire livrer l’épicerie aux familles confinées, bien expliquer la réalité du pays aux nouveaux arrivants et surtout arriver à créer et à garder un lien avec ces familles malgré la distanciation forcée par les mesures sanitaires.

Destination de choix

La subvention du PASI est aussi une excellente nouvelle pour la MFM parce que l’immigration en terre maskoutaine risque d’aller en augmentant dans les prochaines années vu la réputation grandissante de Saint-Hyacinthe.

« On reçoit beaucoup de migrants économiques. Saint-Hyacinthe n’est pas nécessairement un endroit très connu d’emblée, mais c’est un endroit de choix pour les familles qui veulent un bon choix d’écoles, la proximité d’un cégep et une vie tranquille et diversifiée. Sans parler de l’énorme réseau qu’on a ici! C’est vraiment une ville qui gagne en réputation pour les nouveaux arrivants », conclut Lizette Flores, qui se dit prête avec son équipe à faire face aux défis de 2021.

Forum-2020 aussi

L’organisme d’intégration Forum-2020 recevra également une subvention du PASI. Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration prévoit lui verser 119 340 $ répartis sur trois ans, soit un montant annuel de 39 780 $.

« Ces montants serviront à la régionalisation, l’attraction et l’intégration des personnes immigrantes qui prospectent la région maskoutaine. Une entente a été signée en 2020 entre le Ministère [MIFI] et Forum-2020 et la Maison de la famille des Maskoutains », dit Ana Luisa Iturriaga, directrice générale de Forum-2020.

Mis en place en 2008, l’organisme est en voie d’être intégré à la MRC des Maskoutains, qui en assurera son financement. Les trois employés permanents de Forum-2020 rejoindront Saint-Hyacinthe Technopole et seront sous l’autorité de sa direction générale.

« Compte tenu de la dissolution de Forum-2020, Saint-Hyacinthe Technopole devrait logiquement reprendre la gestion de ces subventions accordées par le PASI, explique Donovan St-Hilaire, conseiller en communication à Saint-Hyacinthe Technopole. Mais des discussions doivent être complétées avec le Ministère pour la poursuite de l’entente. »

Dès le 3 mai, Saint-Hyacinthe Technopole deviendra un guichet unique pour le développement économique du territoire maskoutain.

Olivier Dénommée et Jean-Luc Lorry

image