23 juin 2020
Expression a repris ses activités le 20 juin
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

L’exposition Étrange familiarité, en cours avant la fermeture d’Expression, a été prolongée jusqu’en septembre vu le contexte actuel. Photo Daniel Roussel

Malgré la possibilité de rouvrir ses portes au public depuis le 29 mai, Expression, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe a pris le temps nécessaire pour se conformer aux nouvelles mesures et s’assurer que tout soit en place afin d’accueillir les premiers visiteurs. Sa réouverture a eu lieu le samedi 20 juin.

Un horaire réduit est proposé alors que les installations sont accessibles aux visiteurs du jeudi au dimanche seulement, de 13 h à 17 h.

Au moment où Expression a été contraint de fermer ses portes, à la mi-mars, l’exposition Étrange familiarité de Cynthia Dinan-Mitchell était présentée depuis environ un mois. Il a été convenu de prolonger celle-ci jusqu’au 6 septembre.

« C’est avec joie que nous avons reçu l’annonce du gouvernement du Québec concernant la possibilité de rouvrir les musées et les centres d’art », a soutenu le directeur général et artistique d’Expression, Marcel Blouin.

Malgré l’arrivée de cette bonne nouvelle, M. Blouin ne voulait pas précipiter la réouverture dès qu’il en était possible. « La réouverture demandait une planification sur laquelle nous avons travaillé dernièrement, en collaboration avec nos différents partenaires, les employés et les artistes », a-t-il poursuivi.

La fermeture du centre d’exposition maskoutain dans les dernières semaines a notamment contraint les finissants du programme d’arts visuels et médiatiques du Cégep de Saint-Hyacinthe de présenter leur exposition virtuellement plutôt qu’à Expression, tel que le veut la tradition. À l’horaire, il était ensuite prévu que l’artiste Jamelie Hassan soit de passage avec son exposition Ni de l’est ni de l’ouest à compter du 30 mai, et ce, pour tout l’été, mais cette exposition « est reportée à une date encore à déterminer », a fait savoir M. Blouin.

image