29 octobre 2019
Capsule parents
Éducation à la sexualité : enfin de retour dans les écoles!
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Au Québec, depuis près de deux ans, nous entendons beaucoup parler du retour des cours d’éducation à la sexualité dans les écoles. Plusieurs réactions différentes se sont fait entendre; certaines personnes sont davantage réticentes et d’autres, à l’inverse, sont très favorables à ce retour.

D’abord implanté en 1984 dans le cours de formation personnelle et sociale, un guide d’activités pour le volet éducation sexuelle fut publié et mis en place dans les écoles. Vient alors la réforme scolaire de 2003, où le cours de FPS est simplement aboli de la grille scolaire. Le Ministère recommandait alors que « la sexualité soit abordée à travers les différentes matières » et n’était donc « plus la prérogative d’un seul enseignant ».

Quinze ans plus tard, à la suite du mouvement #moiaussi, le ministère de l’Éducation décide de remettre les cours d’éducation à la sexualité obligatoires dès septembre 2018. Avec la réalité toujours présente des agressions sexuelles, des stéréotypes sexuels, de la pornographie et des médias, le CAVAS (Centre d’aide pour victimes d’agression sexuelle ainsi que pour leurs proches) voit d’un bon œil le retour de ces cours. D’ailleurs, la sexologue Francine Duquet croit qu’« il est essentiel de leur donner des outils pour réfléchir à la sexualité et une tribune pour exprimer leurs craintes et interrogations ». Et vous, comme parent, qu’en pensez-vous?

Sachez d’abord que le contenu des thèmes est adapté selon le niveau scolaire. Offrir aux jeunes l’opportunité entre autres de nommer des parties du corps, de comprendre la notion de consentement et de porter un regard différent sur les stéréotypes véhiculés est une façon de prévenir des abus. D’où l’importance que les parents portent un regard positif face aux cours d’éducation sexuelle et à la vie scolaire de leur enfant.

N’oublions pas que le but premier des cours d’éducation à la sexualité est justement l’éducation et vise le développement harmonieux des enfants et des adolescents. La sexualité fait partie intégrante de la vie de tout individu, et ce, à différents degrés. Elle se développe au rythme de chacun selon les différents stades du développement et selon l’environnement de la personne. Mais malheureusement, les agressions sexuelles font aussi partie de la réalité de trop d’enfants et adolescents. C’est un constat que le CAVAS confirme puisque, durant la dernière année, les adolescent(e)s de 12 à 17 ans représentent environ 16 % de la clientèle recevant des services d’aide. Soulignons également que ce pourcentage a pratiquement doublé en six ans. Les cours d’éducation à la sexualité sont donc tout à fait d’actualité!

Comprenant la problématique des agressions sexuelles et ses multiples conséquences, l’équipe du CAVAS encourage les parents à s’enthousiasmer face à ces cours et, au besoin, les invite à prendre davantage d’informations auprès de leur école ou auprès de la commission scolaire de leur secteur.

Le CAVAS est un organisme offrant des services d’aide (gratuit et confidentiel) à une clientèle mixte de 12 ans et plus. Si vous désirez davantage d’informations concernant nos services, contactez-nous au 450 778-9992 ou allez visiter notre site au www.cavas-info.org. Une intervenante se fera le plaisir de vous aider.

Les capsules-parents sont sous la responsabilité de la Table de concertation Jeunesse. Cependant, le contenu des articles n’engage que l’organisme qui en est l’auteur.

image