16 mars 2021
11e édition de La fine tablée Centraide
D’un souper-bénéfice à un concours-bénéfice
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Pour sa 11e édition de La fine tablée Centraide, Centraide Richelieu-Yamaska convertit, pandémie oblige, son grand événement de gastronomie-bénéfice de sept services en concours-bénéfice.

Présenté par Sylvestre et Associés, ce concours-bénéfice prévoit le tirage de quatre prix prestigieux :

  • 1er prix : forfait signé « Coureur des Bois » pour six personnes (2875 $)
  • 2e prix : chef à la maison pour huit personnes (1150 $)
  • 3e prix : coffret de quatre bouteilles de vin d’exception (530 $)
  • 4e prix : panier cadeau de la Cabane du Coureur des Bois (230 $)

Pour assurer le succès de La fine tablée, Centraide Richelieu-Yamaska peut également compter sur la générosité de collaborateurs, soit la Financière Banque Nationale, Le Courrier de Saint-Hyacinthe et la Ville de Beloeil, ainsi que de nombreux commanditaires.

L’an dernier, l’événement avait permis d’amasser 43 563 $. L’objectif est de recueillir cette année une somme de 45 000 $, tous les profits étant remis aux organismes de la région afin qu’ils poursuivent leur mission auprès de la population fragilisée.

Les billets sont en vente jusqu’au 23 mars, 17 h, au prix de 50 $. Pour se procurer des billets, visitez le site lafinetablee.org ou téléphonez au 450 773-6679. Le tirage aura lieu le 24 mars à midi au Centre des congrès de Saint-Hyacinthe.

« Plus que jamais, les organismes communautaires de notre région procurent des services essentiels à un nombre croissant de citoyens. Ils ont besoin de notre soutien et Centraide Richelieu-Yamaska entend poursuivre ses efforts en ce sens, avec l’appui de la population », a souligné Hélène Côté, directrice générale de Centraide Richelieu-Yamaska.

Toutes les régions du Québec sont desservies par les Centraide, lesquels sont autonomes et gérés par des conseils d’administration indépendants et représentatifs de leur communauté. Chacun recueille sur son territoire pour y investir ensuite afin d’agir sur la pauvreté et l’exclusion sociale avec le souci constant d’avoir le plus d’impact possible. Pour plus d’information, visitez le www.centraidery.org.

image