20 octobre 2020
Du théâtre sans public
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Avec plusieurs adaptations nécessaires, les productions théâtrales des finissants de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe iront de l’avant malgré le contexte pandémique. Photothèque | Le Courrier ©

Adaptation. C’est le mot-clé cette année à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Malgré une rentrée atypique, les finissants présenteront, comme à l’habitude, les pièces qui étaient déjà prévues à la programmation, même si cela implique des ajustements tant au niveau du jeu et de la mise en scène que dans la manière de les présenter. « On a décidé de ne pas changer la programmation chez nous, alors que d’autres écoles l’ont fait, mentionne Luce Pelletier, responsable du département d’interprétation théâtrale. On va de l’avant avec les textes qui avaient été sélectionnés et on va les adapter aux directives sanitaires. »

C’est donc à deux mètres de distance que les finissants joueront leur première pièce, Hamlet/Électre de Cécile Ladjali, du 23 au 29 octobre, sur la scène de la Salle Léon-Ringuet. Sauf que ces représentations se feront sans public, à l’exception des autres étudiants de l’École de théâtre qui pourraient peut-être y assister. Une captation est prévue pour en faire la webdiffusion au bénéfice du grand public, qui pourra regarder la pièce en ligne au coût de 5 $. Trois caméras et des micros de qualité seront utilisés pour assurer un rendu professionnel, promet Mme Pelletier.

Pour voir la pièce en ligne, tous les détails se trouvent au www.ecoletheatre.cegepsth.qc.ca.

image