28 juin 2018
Du rouge dans la chambre à coucher : bonne ou mauvaise idée?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Vous craquez pour le rouge, chaud et énergisant à souhait, mais vous hésitez à le faire entrer dans votre chambre à coucher? Cette couleur, parce qu’elle est dotée d’un indéniable pouvoir stimulant, est en effet souvent déconseillée dans les pièces destinées au repos. On l’évite donc à tout prix? Pas forcément!

Utilisé avec parcimonie, comme couleur complémentaire dans un environnement neutre ou par touches légères (vase, rideaux, coussins, carpette, cadre, etc.), le rouge peut très bien trouver sa place dans une chambre à coucher. D’ailleurs, cette pièce n’est pas uniquement réservée au sommeil… Le rouge, aphrodisiaque par excellence, n’est-il pas la couleur de la passion et de la séduction?

De plus, les gens qui, chaque matin, ont du mal à s’extirper du lit peuvent tirer avantage des propriétés du rouge, lequel, à l’instar d’une bonne tasse de café, constituera un véritable coup de fouet au réveil. On l’évitera toutefois dans la chambre d’une personne qui souffre d’insomnie, qui éprouve des difficultés à s’endormir ou qui a régulièrement des nuits agitées. Enfin, il va sans dire que déco aux toniques accents rouges et hyperactivité ne font pas bon ménage…

Alors, oserez-vous le rouge?

image