7 juillet 2020
Des soldes pendant un mois!
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Sur la photo, dans l’ordre habituel, Sylvain Gervais, directeur du développement commercial à Saint-Hyacinthe Technopole, Charles Côté, directeur du marketing et des communications du Groupe Robin, Annie Vaskuthy, de la SDC centre-ville, et André Brochu, directeur général des Galeries St-Hyacinthe. Photothèque | Le Courrier ©

L’annulation exceptionnelle de la vente trottoir estivale en raison des mesures sanitaires n’a pas découragé les marchands. Les différents pôles commerciaux ont mis sur pied un concept de remplacement qui permettra aux consommateurs de profiter de rabais tout au long du mois de juillet.

« En considérant les mesures imposées (comme la distanciation physique), nous n’avions pas le choix que de trouver une nouvelle formule, indique André Brochu, directeur général des Galeries St-Hyacinthe. Il faut liquider la marchandise. »

Cette opération commerciale nommée Juillet en solde se tiendra simultanément du 2 au 31 juillet au centre-ville, aux Galeries St-Hyacinthe et au M Rendez-vous Marchands. Les représentants des différents pôles commerciaux peuvent compter cette année sur la participation de la SADC Saint-Hyacinthe | Acton.

Contrairement à la vente trottoir, les habituels étalages et chapiteaux ne pourront être installés devant les commerces du centre-ville et du centre commercial.

« Comme les marchands ne pourront disposer leurs produits devant leurs commerces, nous avons décidé de prolonger cette vente promotionnelle en offrant des soldes pendant un mois », mentionne André Brochu.

Depuis la réouverture du centre commercial, M. Brochu se félicite de l’achalandage. « Nous sommes très contents. Les consommateurs veulent acheter local en encourageant nos marchands. Le magasinage se fait dans le respect des mesures sanitaires », souligne-t-il.

Sylvain Gervais, directeur du développement commercial à Saint-Hyacinthe Technopole, estime qu’une formule de remplacement à l’habituelle braderie de juillet devait être trouvée pour écouler l’inventaire.

« Au début de la pandémie, nous avons créé une cellule commerciale. Nous tenions régulièrement des rencontres virtuelles. Il fallait trouver quelque chose pour faire saliver les consommateurs afin qu’ils reviennent dans les magasins. Dans le milieu de la mode, la marchandise doit être vendue en prévision de la saison automne-hiver », indique M. Gervais.

Au M Rendez-vous Marchands, une zone commerciale développée par le Groupe Robin, on espère que les chasseurs d’aubaines seront au rendez-vous.

« Cette année, il n’y aura malheureusement aucune animation ni tente extérieure. L’ensemble des commerçants du M Rendez-vous Marchands sont impatients que débute cette opération commerciale », constate Charles Côté, directeur du marketing et des communications du Groupe Robin.

« Cette initiative a pour but de promouvoir l’achat local. L’objectif est d’attirer du monde pour encourager nos marchands. C’est très important pour l’économie de Saint-Hyacinthe », poursuit-il.

Pour remercier la clientèle, les organisateurs ont mis en place un concours. Il sera possible de gagner des cartes-cadeaux d’une valeur de 50 $ qui pourront être utilisées auprès de certains restaurants situés sur le territoire.

L’opération Juillet en solde est chapeautée par la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe.

image