9 juin 2020
Sclérose latérale amyotrophique (SLA)
Des ressources pour les proches aidants
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Touchant majoritairement les individus ayant entre 45 et 75 ans, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) consiste en une maladie neuromusculaire dégénérative qui s’attaque aux neurones moteurs et à la moelle épinière, ce qui mène éventuellement à la paralysie totale du corps. En juin, Mois de la sensibilisation à la SLA, il est important de se rappeler les impacts émotionnels et financiers de cette maladie sur l’entourage de la personne atteinte.

Ressources
Prenant généralement en charge la majorité des soins et des coûts des traitements, les proches d’une personne ayant reçu un diagnostic de SLA ont accès à des programmes d’aide financière pour adapter leur domicile, par exemple. De plus, des organismes tels que les centres locaux de services communautaires (CLSC) et la Société de la sclérose latérale amyotrophique du Québec offrent une variété de services et d’activités aux proches aidants, notamment :

  • De l’information;
  • Des cafés-rencontres;
  • Des conférences;
  • Des formations;
  • Des groupes de soutien;
  • Du répit;
  • Du soutien psychosocial.

Vous souhaitez aider les individus souffrant de SLA ainsi que leur entourage? Participez aux divers évènements de la Société (marche, course, défi cycliste, randonnée, etc.), devenez bénévole ou faites un don. Pour en savoir davantage, visitez le sla-quebec.ca.

La SLA évolue rapidement, la mort survenant habituellement dans les cinq années suivant le diagnostic. À ce jour, il n’existe aucun traitement efficace : voilà pourquoi le financement de la recherche est capital!

image