9 février 2021
COVID-19 : une embellie dans la MRC des Maskoutains
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le tableau continue de s’éclaircir à bien des niveaux dans la région maskoutaine en ce qui a trait à la COVID-19. Le nombre de nouveaux cas est à son plus bas depuis la montée en flèche de l’automne, à la mi-octobre, puis les milieux de vie pour aînés aux prises avec des éclosions achèvent leur lutte face au virus. La seule ombre au tableau : les hospitalisations.

Le 2 février, on retrouvait toujours 21 lits occupés sur l’unité dédiée à la COVID-19 à l’Hôpital Honoré-Mercier, selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est. Il s’agit d’une diminution d’un seul cas hospitalisé depuis la semaine précédente.

Le nombre d’employés infectés a quant à lui baissé de manière importante, alors que l’on compte maintenant moins de cinq cas au sein du personnel de l’hôpital, comparativement à la vingtaine de la semaine précédente.

Le portrait global quant au nombre de cas a continué de s’améliorer dans la région. Entre le 28 janvier et le 3 février, 65 nouveaux cas ont été détectés dans la MRC des Maskoutains d’après les données de la Direction de santé publique de la Montérégie, une diminution de plus de 33 % par rapport à la semaine précédente.

Au chapitre des cas actifs, en date du 5 février, Saint-Hyacinthe en cumule 70 sur son territoire, soit la moitié moins que la semaine précédente. De son côté, Saint-Pie dénombre 16 cas actifs, puis Sainte-Madeleine en compte cinq.

Dans les milieux de vie pour aînés, la petite résidence privée pour aînés Le Sentier d’automne, à Saint-Liboire, ne compte plus qu’un résident positif à la COVID-19, selon les relevés du ministère de la Santé et des Services sociaux en date du 6 février. Cette RPA, qui ne compte que neuf chambres, avait été durement touchée par une éclosion récemment, alors qu’au moins sept résidents avaient été infectés, dont deux sont décédés.

La situation s’est aussi grandement améliorée au Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe, où on rapporte maintenant un seul cas actif. Malheureusement, un autre décès s’est ajouté dans les derniers jours, portant à 67 le nombre de personnes positives à la COVID-19 décédées depuis l’automne dans ce CHSLD.

À la ressource intermédiaire Manoir Deauville, où deux décès ont été déplorés dans les dernières semaines, on compte neuf cas actifs parmi les résidents.

Dans les écoles

Par ailleurs, la situation demeure stable dans les écoles du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, où 26 cas dispersés à travers 11 établissements sont comptabilisés en date du 2 février.

La semaine dernière, on retrouvait néanmoins un peu plus de 460 personnes en isolement préventif dans le réseau scolaire maskoutain, dont près d’une centaine à l’école secondaire Fadette de Saint-Hyacinthe et un peu plus de 80 à l’école primaire Saint-Joseph-Spénard de Sainte-Madeleine.

image