31 mars 2020
COVID-19 : notre revue hebdomadaire
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le Skate Plaza fait partie des installations fermées par la Ville ces derniers jours. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La Ville de Saint-Hyacinthe a maintenant fermé tous les bâtiments municipaux ainsi que ses infrastructures publiques externes. Il est interdit de fréquenter ou d’utiliser :

• les modules et aires de jeux pour enfants,
• le mobilier urbain comme les bancs de parcs,
• les modules d’entraînement en plein air,
• le parc canin,
• le Skate Plaza et les parcs de planche à roulettes,
• les terrains sportifs de tennis, soccer, baseball, basketball, etc.

La propagation de la COVID-19 peut se faire dans ces lieux puisque le virus demeure actif jusqu’à 36 heures sur certaines surfaces. Alors, la directive de la santé publique est très claire : restez à la maison! Pour l’instant, il est encore possible de circuler au Boisé des Douze et au parc Les Salines en respectant scrupuleusement les mesures de distanciation.

Conformément à la décision du premier ministre du Québec, la Ville de Saint-Hyacinthe suspend tous ses services non essentiels jusqu’au 13 avril. Tous les édifices municipaux de même que les infrastructures publiques externes sont désormais fermés.

« Nos bureaux municipaux sont tous fermés jusqu’au 13 avril, mais nous maintiendrons les services essentiels. Soyez assurés que nous allons continuer à éteindre les feux et à bien filtrer votre eau potable et vos eaux usées. Les autobus continuent de circuler, vos bacs à déchets, bacs bruns et bacs de recyclage seront ramassés », tient à rappeler le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.

Collectes des matières résiduelles

Pour diminuer les risques de propagation du virus auprès des éboueurs, sortez vos différents bacs – déchets, recyclage et matières organiques – en matinée, la veille de la collecte.

100 bénévoles recherchés

En collaboration avec le Centre de bénévolat de St-Hyacinthe et la Moisson maskoutaine, la Ville lance un appel à la mobilisation pour recruter des bénévoles. « La plupart des bénévoles qui sont essentiels pour dispenser les services offerts ont plus de 70 ans et doivent désormais rester à la maison. Nos organismes ont donc perdu, d’un seul coup, leur réseau habituel de bénévoles alors que les demandes d’aide augmentent en flèche. En ce moment, de plus en plus de gens ont besoin de l’aide de ces organismes, notamment pour obtenir du dépannage alimentaire », souligne le maire Corbeil.

« Le centre de bénévolat a donc besoin d’une centaine de bénévoles pour continuer à offrir des services qui sont essentiels pour nos citoyens plus vulnérables. Plusieurs personnes en bonne santé sont confinées à la maison. Elles ne doivent pas sortir, sauf pour des déplacements essentiels. Cependant, les banques alimentaires font partie des services essentiels. Alors, nous invitons les Maskoutains qui ont quelques heures par semaine à offrir en bénévolat à remplir un formulaire à cette fin sur le site du centre de bénévolat à cbsh.ca sous l’onglet “Je veux être bénévole”. Évidemment, les bénévoles recrutés auront accès à une formation en ligne et seront bien encadrés quant aux mesures d’hygiène à respecter », ajoute-t-il.

Taxes municipales

En ce qui a trait au prochain compte de taxes municipales payable le 11 mai, le conseil municipal a décidé de suspendre l’application des taux d’intérêt pour les montants qui ne pourront être payés lors de la prochaine période de versement, et ce, pour trois mois.

Cette mesure exceptionnelle vise les personnes qui ne sont plus en mesure de payer leurs taxes en raison du contexte particulier de la COVID-19.

Annulation des événements municipaux jusqu’au 1er juin

Tous les événements et rassemblements organisés en collaboration avec la Ville ou dans ses installations et qui devaient avoir lieu d’ici le 1er juin prochain sont annulés ou reportés. Une liste de ces événements sera publiée sous peu sur le site Internet de la Ville.

Achat local

Le maire Claude Corbeil rappelle que « c’est le temps de faire preuve de solidarité envers nos marchands locaux. Les temps sont très durs et cela se traduit par des pertes d’emplois parmi nos citoyens. Alors merci d’acheter local. Dans plusieurs cas, c’est possible de le faire en ligne. Cette solidarité peut faire une réelle différence pour permettre à nos commerçants de se sortir la tête de l’eau ».

Pour en savoir plus…

La population peut se ternir informée de l’évolution de la situation via le site Internet www.ville.st-hyacinthe.qc.ca/coronavirus et les médias sociaux de la Ville. Au besoin, le système d’alertes municipales sera également utilisé. On s’inscrit sur le site Internet de la Ville.

image