27 octobre 2020
COVID-19 : la situation se détériore dans la MRC
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Plusieurs résidences pour personnes âgées à Saint-Hyacinthe sont aux prises avec des éclosions de cas de COVID-19, dont la Villa St-Joseph. Photothèque | Le Courrier ©

Les plus récentes éclosions dans les milieux de vie pour aînés ont contribué à faire bondir d’un trait le nombre de nouveaux cas de COVID-19 rapportés dans la MRC des Maskoutains. Pour la période du 12 au 18 octobre, 136 nouvelles personnes ont reçu un résultat positif.

Bien que la majorité de ces cas soient reliés aux résidences privées pour aînées et aux employés qui y travaillent, la COVID-19 continue de se propager également dans la communauté, avertit la Direction de santé publique de la Montérégie.

Dans le milieu scolaire, en date du 20 octobre, on rapportait 20 cas dispersés dans une douzaine d’écoles du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe. Du côté du secteur privé, des cas sont aussi associés à l’École secondaire Saint-Joseph, au Collège Saint-Maurice et à la Petite Académie, selon la liste gouvernementale.

Des erreurs sur la liste… encore

Comme ça avait été le cas au printemps, il semble que l’on doit prendre avec précaution les chiffres divulgués de manière officielle par le ministère de la Santé concernant l’état de la situation dans les milieux de vie pour aînés.

À titre d’exemple, la résidence Villa St-Joseph n’est apparue sur ce relevé que le 18 octobre, alors que les premiers cas avaient été détectés plus d’une semaine avant. À en croire la plus récente mise à jour diffusée le 21 octobre, 65 cas seraient présentement actifs à la résidence maskoutaine, un chiffre bien loin de la réalité et qui n’a même jamais été atteint aux dires du propriétaire de la résidence, qui dénombrait le 20 octobre 19 personnes toujours positives sur les 48 ayant contracté la COVID-19.

Les chiffres semblaient aussi diverger de la réalité pour les résidences Bourg-Joli et Chartwell Sainte-Marthe.

image