4 mai 2021
COVID-19 : fin des analyses au Laboratoire de santé animale de Saint-Hyacinthe
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

L’équipe du Laboratoire de santé animale du MAPAQ qui a prêté main-forte au CISSS de la Montérégie-Centre pour le dépistage de la COVID-19 dans la dernière année. Photo gracieuseté

La solidarité entourant l’arrivée de la pandémie a donné naissance à un partenariat inédit entre le Laboratoire de santé animale du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et le CISSS de la Montérégie-Centre.

En un an de collaboration, leur équipe a assuré la réalisation de près de 300 000 analyses d’échantillons de COVID-19. Il s’agit d’un apport considérable qui représente 30 % de la production totale réalisée sur cette période au profit de la population de la Montérégie.

En mars 2020, la direction régionale des laboratoires du CISSS de la Montérégie-Centre a approché le laboratoire du MAPAQ situé sur la rue Sicotte à Saint-Hyacinthe dans le but d’obtenir le soutien nécessaire lui permettant de réaliser les activités liées à la COVID-19. « L’ampleur de la situation nous plaçait devant de grands défis logistiques. La contribution du MAPAQ nous a permis d’offrir les analyses requises pour notre population tout en nous donnant la latitude nécessaire pour organiser nos laboratoires, acquérir les équipements nécessaires et développer une offre de services sécuritaires », a souligné Richard Deschamps, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Centre.

Habituellement, le laboratoire du MAPAQ est destiné à la surveillance des maladies exotiques animales. Son équipe des laboratoires a rapidement su s’adapter, modifier ses processus et changer d’orientation pour répondre aux besoins de la communauté. Dédiée 7 jours sur 7, elle a assuré une moyenne de 1000 analyses par jour, volume pouvant même passer à plus de 2000 analyses par jour au plus fort de la demande. Aujourd’hui, la direction régionale des laboratoires de la Montérégie a une des plus grandes capacités d’analyse au Québec et, malgré le retrait du MAPAQ, la même cadence pourra être maintenue.

Malgré les contraintes et les échéanciers très courts, les équipes du MAPAQ ont assuré un service de grande qualité. « La dernière année nous a permis de découvrir un partenaire dévoué et doté d’une grande rigueur de travail, répondant aux plus hauts standards et normes de pratique. En cette période hors de l’ordinaire et en constante évolution, il est précieux de pouvoir compter sur un réseau de partenaires fiables et engagés », a fait valoir Geneviève Plante, directrice régionale des laboratoires – Optilab.

Pour souligner la fin de cette collaboration fructueuse, une plaque de reconnaissance a été remise le 7 avril aux membres de l’équipe du MAPAQ par M. Deschamps et Mme Plante.

image