31 mars 2020
COVID 19 : des mesures d’urgence pour les Québécois
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le député de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, rappelle qu’il est disponible pour aider les citoyens de sa circonscription en ces temps difficiles. Photo gracieuseté

Simon-Pierre Savard-Tremblay se réjouit de l’adoption, à l’unanimité par la Chambre des communes, du Plan d’intervention économique pour répondre à la COVID-19 et rappelle que le projet de loi final a été amélioré grâce aux interventions du Bloc québécois.

Au terme d’une « négociation tardive et intense », le Bloc québécois a en effet obtenu que les changements aux lois fiscales ne puissent servir qu’à des baisses d’impôts et a veillé à réduire la durée des pouvoirs spéciaux que le gouvernement de Justin Trudeau voulait s’octroyer jusqu’au 31 décembre 2021.

« Il était urgent d’obtenir les 82 milliards annoncés et il était nécessaire de faire abstraction des intérêts à caractère partisan. Le Bloc a eu une attitude responsable et a facilité les négociations pour l’adoption rapide du projet de loi, juge M. Savard-Tremblay. Nous nous sommes assurés que le projet de loi répond aux besoins urgents de la population et que les mesures adoptées sont à la hauteur de ce que la situation critique actuelle commande. »

Une nouvelle prestation disponible

Le projet de loi adopté permet la mise en place de la Prestation canadienne d’urgence, qui permettra aux travailleurs ayant perdu leur revenu en raison de la COVID-19 de toucher 2000 $ par mois pour une durée de quatre mois. Cette nouvelle prestation, qui vise autant les salariés que les contractuels et les travailleurs autonomes, remplace l’Allocation de soins d’urgence et l’Allocation de soutien d’urgence annoncées la semaine précédente.

« Les demandes pourront être déposées dès le 6 avril, sur un portail unique en ligne, et les chèques seront émis 10 jours après la demande. Une ligne téléphonique sans frais sera également disponible pour aider les citoyens qui en auront besoin, a-t-il affirmé. Nous sommes à pied d’œuvre pour nous assurer que l’information circule, répondre aux questions des citoyens et nous assurer que personne n’est oublié. Il ne faut pas hésiter à nous contacter! »

Selon les informations actuelles, toutes les demandes d’assurance-emploi non traitées déposées après le 15 mars seront transférées vers le nouveau programme. Une fois les 16 semaines visées par la prestation d’urgence écoulées, les citoyens qui seraient toujours admissibles aux prestations de l’assurance-emploi pourront alors en bénéficier.

Le Québec en pause

Simon-Pierre Savard-Tremblay rappelle que le Québec est en « pause » jusqu’au 13 avril et appelle les citoyens à respecter les consignes de la santé publique.

« Nous constations une augmentation importante du nombre de cas au Québec, mais cela s’explique en partie par le nombre de tests qui s’est accéléré considérablement et par la méthode de compilation des cas, explique-t-il. Les mesures de distanciation sociale sont importantes et semblent donner des résultats. Je sais que les moments sont difficiles, nos proches nous manquent et le soleil donne envie de sortir. Mais il faut éviter les risques de contagion, et je crois que les citoyens sont bien conscientisés. Il faut continuer les efforts pour pouvoir reprendre nos activités normales le plus rapidement possible. »

Un message a également été lancé plus particulièrement aux « snowbirds » afin qu’ils respectent la quarantaine de 14 jours à leur retour au Québec. Cette mesure est devenue une obligation de la Loi sur la mise en quarantaine; les contrevenants s’exposeront à une amende pouvant atteindre 750 000 $ ou un emprisonnement maximal de six mois.

Une équipe à votre service

Le député rappelle que son équipe reste disponible pour épauler les citoyens avec leurs demandes d’assurance-emploi, simplement répondre à leurs questions ou prêter main-forte aux résidents de la circonscription coincés à l’étranger.

Les entretiens se feront toutefois maintenant uniquement par téléphone, par courriel ou en ligne afin de protéger à la fois les travailleurs du bureau de circonscription et les citoyens.

« Nous réglons quotidiennement des cas et continuerons de le faire, affirme M. Savard-Tremblay. Il est important pour moi que les citoyens sachent que nous sommes là pour eux et qu’ils peuvent compter sur nous. »

Les personnes ayant besoin des services du bureau de circonscription sont priées d’éviter de se rendre sur place et de contacter les responsables via le 450 771-0505 ou le 1 800 463-0505, ou par courriel à l’adresse simon-pierre.savard-tremblay@parl.gc.ca.

image