16 février 2021
COVID-19 : des chiffres encourageants
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Une dizaine d’hospitalisations liées à la COVID-19 étaient rapportées la semaine dernière à l’Hôpital Honoré-Mercier. Photothèque | Le Courrier ©

Le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 a connu une baisse significative dans les derniers jours à l’Hôpital Honoré-Mercier. En date du 10 février, le CISSS de la Montérégie-Est faisait état de dix lits occupés sur l’unité COVID-19, soit la moitié moins que la semaine précédente alors que ce chiffre s’élevait à 21.

C’est la première fois depuis le début de la nouvelle année qu’une amélioration aussi importante est observée. Le nombre d’hospitalisations oscillait toujours autour de la vingtaine au cours de cette période. Rappelons que l’unité COVID de l’Hôpital Honoré-Mercier avait aussi servi à dépanner d’autres hôpitaux débordés en janvier.

Par ailleurs, la diminution marquée des cas de COVID-19 dans la grande région de Saint-Hyacinthe, observée ces dernières semaines, se poursuit toujours. Le 11 février, on rapportait 38 nouveaux cas détectés dans la MRC des Maskoutains pour les sept derniers jours, une baisse de près du quart par rapport à la semaine précédente (65 nouveaux cas). En date du 12 février, la ville de Saint-Hyacinthe, avec 52 cas actifs, et la municipalité de Saint-Pie, avec 10 cas actifs, sont dorénavant les seules dans la MRC à cumuler plus de cinq cas actifs.

Au chapitre des bonnes nouvelles, la COVID-19 n’affecte plus les résidents du Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe, d’après les relevés officiels. Les dernières semaines avaient été particulièrement difficiles dans ce CHSLD, qui traîne un lourd bilan de décès depuis l’automne. La résidence privée pour aînés Le Sentier d’automne, à Saint-Liboire, en a aussi terminé avec l’éclosion qui y sévissait depuis la fin janvier puisqu’elle n’apparaît plus sur la liste du ministère de la Santé et des Services sociaux. La ressource intermédiaire Manoir Deauville de Saint-Hyacinthe compte quant à elle cinq cas actifs, une diminution de quatre par rapport à la semaine précédente.

Pour l’ensemble des écoles du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, en date du 10 février, on dénombre 24 cas actifs de COVID-19, un chiffre presque identique à la semaine précédente. La polyvalente Hyacinthe-Delorme est celle qui en compte le plus, avec neuf cas. Les 15 autres cas sont dispersés dans huit établissements différents.

Malgré l’amélioration de la situation ces dernières semaines, la Direction de santé publique de la Montérégie a rappelé l’importance d’aller se faire dépister dès la détection d’un symptôme s’apparentant à la COVID-19. Il est également recommandé de s’isoler dans l’attente du résultat, a indiqué la directrice régionale de santé publique, Dre Julie Loslier.

Depuis le début janvier, la clinique de dépistage de Saint-Hyacinthe a été transférée au Pavillon La Coop. Celle-ci est ouverte tous les jours, mais il est nécessaire de prendre rendez-vous avant de se présenter en appelant au 1 877 644-4545 ou en visitant le site cv19quebec.ca.

Maxime Prévost-Durand

image