16 juillet 2019
Connaissez-vous le surcyclage?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

L’expression « surcyclage » provient du terme anglo-saxon upcycling proposé par Reiner Pilz au milieu des années 1990 et qui signifie « recycler vers le haut ». Ce concept revalorise des objets brisés ou inutilisés en leur donnant une seconde vie. En les transformant, le surcyclage améliore ou maintient leur qualité de départ et crée des pièces uniques, fonctionnelles et esthétiques.

Une tendance écologique
Le surcyclage se distingue du recyclage. En effet, recycler requiert une importante consommation d’énergie pour transformer la matière en un nouveau produit. Le surcyclage réduit la consommation de ressources naturelles et d’énergie puisqu’il emploie des objets devenus inutiles, mais sans toucher à leur intégrité. Par exemple, vous reconnaîtrez sans peine une ampoule transformée en chandelier ou une vieille bottine transformée en cache-pot!

Un mouvement artistique
Lorsqu’il s’agit de créer du beau à partir de déchets et d’objets brisés, les possibilités sont infinies. L’imagination et le talent permettent de concevoir des pièces originales, souvent détournées de leur utilisation première. Vous pouvez trouver un luminaire fabriqué à partir de flûtes en verre brisées ou un grille-pain métamorphosé en horloge! De nombreux artistes se sont inspirés du surcyclage pour proposer de réelles œuvres d’art. Pour donner de la personnalité à votre demeure, osez ajouter ces objets uniques à votre décor!

L’objectif du surcyclage est de réinventer la fonction d’un objet brisé ou qui ne sert plus pour éviter de le jeter.

image