20 août 2019
En voiture!
Conduite de nuit : 9 bons comportements à adopter
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Ce n’est pas parce que la circulation est moins dense la nuit que la conduite s’en trouve facilitée. Au contraire, l’obscurité complique grandement la tâche des automobilistes : le champ de vision est réduit, les contrastes sont atténués, les couleurs se confondent, la perception de la profondeur est altérée et les mouvements sont plus difficiles à percevoir. Ainsi, pour la sécurité de tous, il est important d’adapter sa conduite lorsqu’on prend le volant la nuit. Voici quelques bons comportements à adopter :

1. Ralentissez et augmentez la distance avec le véhicule qui vous précède : vous pourrez ainsi mieux anticiper les obstacles (comme les animaux, qui sont plus actifs la nuit et dont la présence n’est pas toujours signalée) et aurez le temps de réagir adéquatement;

2. Dépassez seulement si vous êtes sûr à 100 % d’en avoir le temps : les véhicules venant en sens inverse sont plus près qu’ils ne le semblent;

3. Maintenez votre pare-brise propre : vous optimiserez votre visibilité, préviendrez les éblouissements et réduirez la fatigue visuelle;

4. Entretenez vos feux avant et arrière : non seulement vous verrez mieux, mais vous serez aussi plus visible;

5. Détournez le regard quand vous croisez une voiture : dirigez-le vers la ligne blanche sur le côté droit de la route afin de réduire vos risques d’être aveuglé — au besoin, ralentissez;

6. Fermez les lumières dans l’habitacle : autrement, elles risquent de vous éblouir;

7. Jouez avec la luminosité du tableau de bord : par exemple, réglez-la au minimum quand vous circulez sur des routes peu éclairées, ce qui réduira la fatigue oculaire;

8. Faites une pause toutes les deux heures : vous dégourdir les jambes lors des longs trajets est essentiel, notamment pour prévenir la fatigue;

9. Arrêtez-vous si vous êtes fatigué : dès les premiers signes de fatigue, trouvez un endroit sécuritaire où vous pourrez faire une sieste de 15 à 30 minutes avant de repartir.

Le saviez-vous?
Au Québec, il est obligatoire de diminuer l’intensité de ses feux lorsqu’on se trouve à 150 mètres ou moins d’une voiture arrivant en sens inverse ou du véhicule qui nous précède, ou encore lorsque l’éclairage de la voie suffit (ex. : en ville). En cas de non-respect, vous vous exposez à une amende de 60 à 100 $.

image