29 novembre 2018
Comment mettre fin à une location prématurément?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

De plus en plus de gens louent leur véhicule, parfois durant de très longues périodes. L’objectif est évidemment de diminuer le paiement mensuel. Or, un autre phénomène survient à ce moment-là : l’ennui! Idéalement, une location ne devrait jamais dépasser la durée de la garantie du manufacturier, question de se protéger contre des réparations coûteuses. Cependant, bien des gens louent pour 60, 72 et même 84 mois! Qu’arrive-t-il si vous êtes « tanné » de votre véhicule et qu’il vous reste encore deux ou trois ans de paiements? Voici trois solutions.

1. Racheter le véhicule

La manière la plus simple est de racheter le véhicule, mais c’est aussi la plus coûteuse. En plus de la balance du contrat et de la valeur résiduelle, il y aura sans doute une pénalité pour rupture de contrat. Par contre, vous serez ensuite propriétaire du véhicule et pourrez le revendre.

2. Transférer à une compagnie

Il existe des compagnies qui se spécialisent dans le rachat de bail. Cela est encore plus intéressant que de racheter son bail, surtout si vous avez des pénalités. Toutefois, cette option demande de la patience et vous devez souvent offrir un incitatif pour accélérer le processus. Gardez en tête que si vous avez fait un dépôt à la location, c’est le nouveau propriétaire qui le recevra à la fin du bail.

3. Transférer à un particulier

Enfin, vous pouvez trouver une personne pour reprendre votre bail. Il n’y a pas de pénalités et aucuns frais supplémentaires. Assurez-vous toutefois de parler à votre concessionnaire pour transférer le bail et les responsabilités qui l’accompagnent au nom du nouveau locateur. Sinon, en cas de problème, vous serez tenu responsable, même si le véhicule ne vous appartient plus.

image